Le COVID-19 (coronavirus) est susceptible d’affecter vos plans de voyage. Où que vous alliez, vous trouverez les consignes les plus récentes ici.

Tous les articles

8 tendances de voyage post-covid sur le point d’apparaître dans votre flux Instagram

L’année 2020 restera probablement gravée dans les mémoires. Alors que l’été bat son plein, les réseaux sociaux montrent que les habitudes des voyageurs ont évolué. Si le déconfinement a fait prendre la poudre d’escampette à bon nombre de Français, la crise sanitaire du COVID-19 a fait émerger de nouvelles manières de s’évader.

Les grands espaces sont devenus le fil conducteur des tendances voyage de cette saison. A la recherche d’inspiration ? Jetez un œil à ces nouvelles manières de voyager qui se développent dans tout le pays et sur votre feed Instagram.

Gardez à l’esprit : Si nous rêvons d’explorer le monde à nouveau, nous sommes toujours dans une crise sanitaire mondiale. Avant votre prochain voyage, veuillez vérifier les directives locales et suivre les mesures sanitaires et de sécurité en vigueur. Continuez à porter votre masque et à vous laver les mains fréquemment où que vous soyez.

1. Transporter sa maison avec soi

Les road trips ont plus que jamais le vent en poupe. Faire une virée à deux sur les chemins dans son automobile (comme le conseillait le groupe Lilicub dans sa célèbre chanson) permet de vivre le voyage à son rythme et de poser ses valises plus ou moins longtemps, en fonction de son coup de coeur pour la destination.

Avec cette option, nul besoin de transporter ses mille et une affaires, c’est le coffre qui s’en charge pour vous. Voiture, camping-car, van, roulotte… Les possibilités sont nombreuses pour filer sur les routes du monde et jeter l’ancre où bon vous semble. De nombreux accessoires permettent en outre de customiser votre bolide pour passer des nuits magiques à l’image de la tente de toit.

Pour pimenter un peu votre trajet et satisfaire votre goût de l’aventure, n’hésitez pas à vous lancer un dé, une pièce et même des petits défis ! Ces derniers décideront de la route à prendre à votre place. Côté pile : vous partez vers l’est, côté face : vous optez pour l’ouest. Autre exemple : dans trois chansons, vous prendrez la prochaine sortie…

2. S’offrir des vacances « bien-être »

Les stages de yoga, retraites de méditation et autres cures de thalassothérapie ne datent pas d’hier. Mais ces derniers mois ont réveillé le besoin de prendre soin de soi.

Organisées aux quatre coins du monde, ces vacances « bien-être » permettent de se reconnecter avec soi et avec la Nature dans un endroit neutre. Au programme : des sessions « bien-être » entrecoupées de visites locales et de découvertes sensorielles diverses et variées : gastronomie, massages, activités sportives…

Pendant cette parenthèse hors du temps, les ordinateurs et téléphones portables prendront également des congés. Et le stress de disparaitre comme par magie.

3. Réserver en dernière minute

Si les professionnels du tourisme ont toujours proposé des offres « last minute », le phénomène est en plein boom depuis le début de la crise du COVID. Selon une étude Siblu, 60% des Français n’avaient pas encore réservé leurs vacances d’été au 1er juillet 2020 dans l’attente de savoir à quelle sauce ils allaient être mangés cet été.

Grâce au déconfinement et à la réouverture progressivement des frontières – notamment dans l’espace Schengen – la saison estivale sera finalement au goût barbecue et au parfum local. Pour éviter les mauvaises surprises, les familles ont toutefois préféré attendre jusqu’au dernier moment ou presque pour booker leurs logement et transport.

Les professionnels du tourisme ont également joué le jeu et offert une flexibilité sans précédent : annulation de voyage, report de réservation, modification de la destination…

4. Voyager (très) local

L’été 2020 est français. C’est ce que prouve le baromètre lancé fin juin 2020 par l’Office du tourisme et des congrès de Paris et Atout France, chargé du développement touristique. Selon cette étude, 67% des Français envisagent un séjour dans l’hexagone d’ici la fin de l’année alors qu’ils n’étaient « que » 56% l’an dernier.

Si les chiffres varient d’une enquête à une autre, tous confirment la tendance post-COVID : le voyage local, voire très local. Si certains ont opté pour la découverte d’une autre région, d’autres ont préféré rester à domicile. Cet été marque ainsi un retour au source de la part d’une catégorie de la population qui a choisi de rayonner dans sa région pour en découvrir les moindres recoins.

De multiples opérations locales estivales lancées par les offices de tourisme ont mis l’eau à la bouche de vacanciers, à l’instar des Landes qui ont proposé des bons vacances de 150 euros à valoir sur des réservations d’hébergements. Épuisés pour la période du 16 juin au 24 juillet, les bons reviennent pour l’été indien, soit du 22 août au 29 novembre.

5. S’évader hors saison

Difficile de savoir quand nous pourrons revoyager à nouveau au Royaume de Fort Fort Lointain mais nous avons bon espoir que les frontières des autres continents rouvrent d’ici quelques mois. De nombreux forfaits, chambres d’hôtels et billets d’avions sont d’ores et déjà disponibles pour fin 2020 et même pour 2021 à des prix (très) attractifs.

Réserver en avance et choisir une période « hors saison » permet d’obtenir de tarifs très intéressants. Pour cela, il convient bien-sûr d’éviter les vacances scolaires, d’être flexible sur les dates et d’utiliser des comparateurs en ligne pour étudier les périodes les plus intéressantes.

En plus d’offrir des prix alléchants, l’évasion hors saison permet de se retrouver d’éviter la foule à une période où cela est plus que jamais conseillé. Idéal pour profiter / photographier / admirer (ne rayez aucune mention inutile) des endroits ultra-convoités sans touristes à tous les coins de palmiers ! Dernier avantage et pas des moindres : profiter de la chaleur de l’hiver austral dans certaines destinations exotiques…

6. Choisir une destination coupée du monde

Les city trips ont moins la côte depuis le déconfinement, exceptées ceux dans les bourgades de petite taille. Une maison de campagne, un chalet à la montagne, un bateau au large d’une plage idyllique ou une île déserte… Autant de possibilités de s’éloigner des villes et de la civilisation. Tout dépendra de votre budget !

Certains milliardaires, tels que David Geffen, ont fait savoir sur Instagram qu’ils avaient embarqué sur un yacht pour se protéger du virus. D’autres ont décidé de louer des villas de rêve à l’écart de la civilisation. Et de montrer au monde entier que le véritable luxe cette année est de passer des vacances isolées !

7. Opter pour le (very) slow travel

Ne pas mettre de montre, oublier l’heure, prendre son temps. La tendance d’aujourd’hui n’est plus aux courtes escapades. Aujourd’hui, on ne cherche plus à parcourir le monde en cochant des pays dans sa to do list mais à ralentir le rythme, rester plus longtemps sur une destination pour la découvrir en profondeur.

Si votre entreprise propose l’option « télétravail » – de plus en plus en vogue depuis le confinement – pourquoi ne pas prolonger votre séjour et travailler dans un nouvel environnement ? Un cadre différent sera probablement propice à un épanouissement professionnel et une efficacité hors pair. Les digital nomades en avaient déjà fait un style de vie. L’année 2020 marquera un tournant avec la généralisation de cette manière de travailler.

8. Partir avec sa tribu

Les mois de confinement ont marqué les esprits et ont plus que jamais donné soif de retrouvailles. Après les réunions en ligne, place aux (vrais) séjours de groupe en grand comité.

Les Français sont de plus en plus nombreux à planifier des vacances entre bande d’amis ou famille élargie. Il est ainsi de plus en plus courant de partir en compagnie de ses cousins, oncles, tantes, grands-parents ou autres parents plus éloignés encore. Quand on aime, on ne compte pas !

Pour aller plus loin…

Skyscanner est le moteur de recherche de voyages du monde entier. Il vous aide à trouver des vols, des hôtels et des locations de voitures.