Carte

Vol Grèce

A mi-chemin entre Europe et Orient, la Grèce attire pour ses îles paradisiaques, mais c’est aussi un des pays les plus montagneux d’Europe. C’est là que la démocratie, et les bases philosophiques de l’Occident sont nées. La Grèce n’attend que vous pour la découvrir dans sa plénitude. Du fait de l’héritage intellectuel qu’elle lègue, la Grèce peut se prévaloir d’une histoire incomparable. Des brumes d'Athènes au soleil éclatant des îles, vous pourrez contempler le centre du monde à Delphes, les innombrables colonnes de l'île sacrée de Délos, les fresques des palais minoens en Crète, et les traces de la légendaire Atlantide à Santorin. Entre mythes et archéologie, les vestiges du passé de la Grèce sont une inépuisable source d’enrichissement et d’excitation intellectuelle. Farouches gardiens de la tradition, les Grecs savent pourtant s'amuser : leur goût pour la fête remonte à Dionysos. Ajoutez à cela le soleil et une mer translucide, et vous l'aurez compris : la Grèce est aussi un lieu de détente et de plaisirs. Dans une taverne en bord de mer, sur une place ombragée ou dans l'atmosphère enfiévrée d'une discothèque, aucune chance d'y échapper : les dieux de la Grèce vous ont déjà ensorcelé.

Prenez un vol pour la Grèce, et découvrez entre autres :

Athènes

Bien que ces célèbres monuments soient vieux de quelques centaines d’années, Athènes est tout sauf une ville morte ! Il faut rester quelques jours dans cette ville singulière, qui n’a rien à voir avec le reste de la Grèce ! Sur l’acropole, le Parthénon, temple en l’honneur de tous les dieux, veille sur Athènes, ses fresques splendides vous feront voyager dans les mythes grecs. Au nord-est de l'Acropole, se niche l'ancien village de Plaka, où se concentrait l'essentiel de la ville d'Athènes avant que celle-ci ne devienne la capitale de la Grèce indépendante. Le dédale de rues étroites garde tout son charme, en dépit d'une activité commerciale frénétique. L'Agora (place du marché), qui représentait le centre de la vie sociale et de l'activité civique d'Athènes dans l'Antiquité, marque la limite de Plaka.

A l’extérieur de la capitale

Péninsule du sud de la Grèce, le Péloponnèse se distingue par la richesse de son passé et la diversité de ses paysages. Au nord-est, on trouvera les sites historiques d'Épidaure, de Corinthe et de Mycènes, tous facilement accessibles depuis Nauplie, un petit port coloré plein de charme. Mistra, ville fantôme byzantine accrochée aux versants du mont Taygète laisse découvrir, au détour de chemins sinueux, des palais désertés et des églises recouvertes de fresques.

Les Cyclades répondent au cliché de la Grèce touristique : des maisons d'un blanc éclatant jouxtant des églises au dôme d'un bleu resplendissant, plages dorées bordant une mer bleu turquoise. Certaines des îles, comme Mykonos, Santorin, Paros et Ios exploitent sans retenue le filon touristique tandis que d'autres comme Andros, Kéa, Sérifos et Sikinos sont fréquentées plus irrégulièrement par les étrangers et préférées des touristes grecs.

La Crète, plus importante île grecque, reçoit à elle seule le quart des touristes qui se rendent en Grèce. Certaines parties de l'île restent préservées, notamment la côte ouest, les régions montagneuses à l'intérieur des terres et les villages du plateau du Lassithi. La Crète fut le berceau de la culture minoenne, dont l'apogée se situe entre 2800 et 1450 av. J.-C. Le palais de Cnossos, aux portes d'Héraklion, la principale ville crétoise, constitue le site minoen le plus remarquable de l'île.

Images par JFXie