Tous les articles

Pouvons-nous voyager en Espagne en ce moment ?

Nous savons que le voyage est particulièrement difficile en ce moment. Mais parallèlement aux derniers conseils de voyage et mises à jour du COVID-19, nous voulons continuer à vous inspirer de nouvelles idées de voyage pour que vous soyez prêt lorsque le monde rouvrira ses portes.

L’Espagne fait partie des pays ouverts aux résidents européens. Une belle nouvelle pour les Français qui apprécient tout particulièrement cette belle destination. En 2019, c’est pas moins d’un touriste sur huit en Espagne qui était français !

Toutefois, cette année n’est pas comme les autres. Les frontières espagnoles sont ouvertes, mais certaines régions observent une recrudescence du nombre de cas. Après le Royaume-Uni, c’est l’Allemagne qui durcit ses mesures pour les voyageurs de retour d’Espagne. Le gouvernement français, lui, n’impose pas de quarantaine pour le moment.

Peut-on aller en Espagne en ce moment ? Peut-on à nouveau faire le voyage de ses rêves en Andalousie ? Les informations évoluent si rapidement qu’il est difficile de parfaitement prévoir la suite. Nous avons examiné les dernières données pour essayer de vous aider à déterminer quand vous pourrez à nouveau vous rendre en Espagne.

Cet article a été mis à jour le 22 octobre 2020. Vous pouvez trouver les dernières informations sur les pays ouverts aux voyageurs sur notre carte mondiale des restrictions de voyage.

Voyager en Espagne en 2020
Malaga, sur la Costa del Sol, en Andalousie

L’Espagne figure-t-elle parmi les pays à risque ?

À l’heure actuelle, l’Espagne a le taux le plus élevé d’Europe en matière d’infections par COVID-19. Actuellement, il y a des confinements régionaux à Madrid et dans neuf municipalités voisines. Ces règles concernent aussi les villes de Palencia et León, au nord-ouest du pays. Les citoyens ne peuvent pas quitter leur région, sauf pour des raisons professionnelles ou médicales. Les bars et les restaurants ne doivent pas servir après 20 heures et les gens ne peuvent pas se réunir en groupes de plus de six personnes.

À partir du jeudi 22 octobre, la région nord de Navarre limitera tous les déplacements non essentiels à l’entrée et à la sortie de toute la région, fermera les bars et les restaurants, et demandera à tous les autres commerces de fermer avant 21 heures. Elle est devenue une nouvelle zone de circulation du virus, avec près de 950 infections pour 100 000 personnes au cours des deux dernières semaines, soit près du double de la situation à Madrid.

L’Espagne compte actuellement 343,3 cas pour 100 000 habitants, ayant détecté près de 147 000 nouvelles infections à coronavirus au cours des deux dernières semaines. 12 % de tous les tests COVID-19 reviennent positifs. La France a maintenant un taux d’infection plus élevé que l’Espagne, avec 426,8 nouveaux cas pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, et le Royaume-Uni n’est pas loin derrière, avec un taux d’infection de 338,6 pour 100 000 personnes.

voyager en l'Espagne en toute sécurité

Quelles régions d’Espagne sont les plus sécurisées ?

La deuxième vague a commencé dans les régions du nord comme les Asturies, la Navarre, le Pays basque et la Catalogne, avec un pic à Madrid également. Bien que les régions les plus populaires auprès des touristes français – comme la Costa del Sol, la Costa Blanca et les îles Baléares et Canaries – aient connu moins de cas à la fin du mois de juillet, le nombre de cas augmente dans tout le pays. La région la plus touchée est désormais Madrid.

Peut-on se rendre en Espagne aujourd’hui ? Que dit le gouvernement ?

Les vacances en Espagne sont possibles. Les frontières sont ouvertes et il n’y a pas de quarantaine à l’arrivée ni au retour en France. Donc la réponse simple à « puis-je voyager en Espagne » est un « oui » d’un point de vue officiel et gouvernemental.

Même s’il n’y a pas de restrictions de voyage pour entrer en Espagne, selon le gouvernement français, l’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la « nouvelle normalité » :

  • tout passager souhaitant se rendre en Espagne par avion devra compléter un formulaire personnel et non transférable 
  • le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public
  • toute personne doit obligatoirement porter un masque dans les véhicules, si les passagers ne résident pas dans le même foyer 
  • un respect général des gestes barrières
  • pas plus de 10 personnes dans un même rassemblement (ce plafond est porté à 6 dans certaines régions) ;

Le gouvernement français a mis en garde les français qui souhaitent voyager en Espagne. Pour ceux qui choisissent de tout de même maintenir leur voyage, le gouvernement incite très fortement de ‘pratiquer un test de dépistage Covid-19 par PCR dès le retour sur le territoire national‘.

Le gouvernement catalan veut lui montrer sa volonté de faire disparaître l’épidémie en allant au-delà des recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Voyager en Espagne via l'aéroport de Madrid
Aéroport Adolfo-Suárez, Madrid-Barajas

Peut-on se rendre aux îles Baléares et aux Îles Canaries en toute sécurité ?

Bien que la deuxième vague ait commencé sur le continent, elle s’est étendue aux îles. Le 25 août, les îles Baléares – la chaîne qui comprend Majorque, Ibiza et Minorque – ont établi un record régional, avec 908 personnes testées positives pour le COVID-19 en un jour. Le ministère de la santé des Baléares souligne que « la majorité d’entre elles sont asymptomatiques ou présentent des symptômes très légers ». Cependant, il existe actuellement des restrictions locales à Palma, Majorque et San Antonio et à Ibiza Town, Ibiza.

Pendant ce temps, les îles Canaries – qui comprennent Tenerife, Lanzarote, Fuerteventura et Gran Canaria – ont connu des niveaux records de cas de coronavirus positifs. Tenerife et Gran Canaria ont été mises en alerte « feu rouge », ce qui signifie que les hôtels, les restaurants et les bars de plage ont un couvre-feu à minuit.

L’Espagne a annoncé de nouveaux « corridors de voyage » entre les îles Canaries et Baléares et le reste de l’Europe, afin de relancer le tourisme. Ces corridors sont assortis de nouveaux protocoles axés sur les tests de dépistage des coronavirus. Par exemple, les touristes arrivant d’un pays européen où le taux d’infection par COVID-19 est inférieur à 50 pour 100 000 personnes n’ont pas besoin de faire un test COVID-19 avant leur départ. Toutefois, si vous arrivez d’une destination « à haut risque », avec un taux de plus de 50 infections pour 100 000 habitants, vous devrez présenter un test négatif à l’arrivée, effectué au plus tard 48 heures avant votre vol. Toute personne avec un test positif doit se mettre en quarantaine à l’arrivée, avec les frais d’hébergement ou les frais médicaux soient pris en charge par les autorités.

Les îles Canaries ont mis en place leur propre police d’assurance voyage, dans l’espoir de tenter les voyageurs de revenir dans les îles dans un avenir proche. Souscrite par AXA, elle sera en place pour les 12 prochains mois et couvrira les frais si vous contractez un coronavirus pendant votre voyage. Cela inclut les médicaments, le rapatriement et tous les frais encourus par l’auto-isolation. Comme toute police d’assurance, elle ne sera pas valable si vous avez contracté la maladie avant votre voyage.

Quelles compagnies aériennes desservent encore l’Espagne ?

Certaines compagnies aériennes – dont Ryanair, Air France, easyJet et Iberia – continuent à proposer des vols vers l’Espagne. Jet2 a annulé tous ses vols, y compris vers les îles Baléares, pour le reste de l’été. Le voyagiste TUI a également annulé tous ses vols vers Alicante, Malaga et Majorque jusqu’au 16 octobre, ainsi que ses vols vers les îles Canaries jusqu’au 15 octobre. Il a également annulé tous les voyages à Reus, Ibiza et Minorque qui devaient partir le 31 octobre 2020 ou avant. La prolongation ou non de cette période dépend de l’ajout éventuel de l’Espagne à la liste des corridors de voyage en octobre.

Quelles sont les mesures sanitaires à respecter en Espagne ?

En Espagne, chaque communauté autonome peut prendre des mesures sanitaires additionnelles. Il faut donc se renseigner sur les mesures supplémentaires prises par ces régions. Le gouvernement espagnol met également une carte à jour très utile pour suivre l‘évolution des cas par région. En général, le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels et les commerces, lorsqu’une distance d’un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes.

À Madrid, de nouvelles mesures ont été mises en œuvre à partir de lundi 21 septembre pour une période de 14 jours. Cela sera revisité relatif à l’évolution de la situation sanitaire. La mesure suivante s’applique à toute l’agglomération :

  • Rassemblements dans les espaces privés et publics désormais limités à 6 personnes.

Des mesures spécifiques s’appliquent à 37 zones de la communauté autonome de Madrid :

  • Limitation des déplacements, sauf besoins essentiels
  • Fermeture à 22 heures des commerces, hôtels, restaurants et bars, avec une capacité d’accueil limitée à 50% 
  • Fermeture des parcs et jardins.

En plus, le gouvernement envisage d’endurcir les restrictions autour de Madrid et d’étendre les mesures anti-Covid. Le 30 septembre, le gouvernement a interdit à tous les habitants de la capitale espagnole d’entrer ou de sortir de la ville sauf pour aller au travail, chez le médecin, ou d’emmener les enfants à l’école. Ceci est en cours de validation (le 1er octobre 2020).

Comment faire un voyage à Barcelone en temps de coronavirus Covid-19

En Catalogne, le port du masque est obligatoire dans les rues, en plus de l’être dans les espaces fermés, publics ou privés. Dans certaines villes comme Barcelone, la population est invitée à rester chez elle le plus possible. La plus grande partie des lieux culturels sont fermés et les restaurants ont une capacité d’accueil très réduite. Voyager en Espagne et se rendre à Barcelone ou dans les communes comme Lérida aux alentours s’avère donc assez compliqué.

En Aragon, le port du masque est obligatoire partout. Pas de mesures prises quant à la circulation dans la rue, mais les lieux publics ont une capacité d’accueil revue à la baisse et très réglementée. En Galice, les habitants ont été confinés à nouveau quelques jours en juillet.

Actuellement, le gouvernement français déconseille de voyager dans ces régions de l’Espagne.

Comment me rendre en Espagne ?

Les vols internationaux ont repris au départ de la France, notamment vers les destinations européennes. Plusieurs villes en Espagne sont donc desservies en avion, de Barcelone à Séville, et même jusque Lanzarote ! Les frontières terrestres sont également ouvertes. Attention, en Espagne le port du masque est obligatoire dans les véhicules si les passagers n’habitent pas dans le même foyer !

Aussi, un contrôle sanitaire peut vous être demandé à votre arrivée à l’aéroport. Si votre température est égale ou supérieure à 37,5ºC, elle sera prise une seconde fois. Si elle est confirmée, vous serez orienté dans un centre de santé local.

Avant d’aller en Espagne

Préparer les documents nécessaires pour un voyage en Espagne pendant la pandémie Covid-19

48h avant votre départ en avion pour voyager en Espagne, il vous faudra impérativement remplir individuellement le formulaire en ligne du Spain Travel Health. Munissez-vous de votre numéro de passeport (ou carte d’identité) et votre numéro de vol (si vous partez en avion). Une fois le formulaire rempli, conservez-bien le code barre. Vous pouvez l’enregistrer sur votre téléphone en téléchargeant l’application Spain Travel Health (Android et iOs). Sinon, imprimez bien le code barre.

Surtout, gardez bien tout ça sous la main, le code barre peut vous être demandé lors d’un contrôle à la frontière terrestre ou à l’aéroport.

Bien sûr, dès votre arrivée à l’aéroport et durant toute la durée du vol, il faudra porter un masque chirurgical (pas de masque en tissu !) et respecter toutes les mesures de sécurité.

Voyager en Espagne aujourd’hui : adaptation et souplesse

Nous en parlions plus haut, en Espagne chaque communauté autonome peut prendre des mesures sanitaires additionnelles. L’évolution du virus étant imprévisible, la flexibilité est votre meilleure carte à jouer.

Déjà, il peut être utile d’adapter son voyage avant de partir. Par exemple, pensez à modifier votre destination pour vous rendre dans les régions les moins touchées. Et ainsi éviter les régions les plus à risques comme Madrid et le nord-est du pays (régions de Catalogne et Aragon). Le sud de l’Espagne, ainsi que les îles Canaries sont par exemple les zones les moins affectées. Pourquoi pas vous rendre sur les terres volcaniques de Lanzarote?

Plusieurs sites culturels proposent également de pouvoir réserver des billets flexibles. Par exemple, le Parc Güell à Barcelone a mis en place la réservation de billets non datés. Cela vous permet d’adapter vos plans pour voyager en Espagne si la situation évoluait. Vous pourrez donc facilement repousser votre voyage sans perdre votre réservation.

Pour ceux qui préfèrent jouer la carte de la sécurité, il est très souvent possible de reporter son voyage. Renseignez-vous bien sur votre assurance voyage en amont !

Comment rester en sécurité

Respecter les mesures sanitaires locales

Prenez vos distances ! En France, la distanciation sociale est de un mètre. En Espagne, c’est un mètre et demi. À noter que c’es toujours moins que chez nos amis canadiens où le gouvernement préconise deux mètres !

Outre les mesures additionnelles des régions à la situation évolutive, voici les principales mesures à respecter sur le port du masque :

  • masque obligatoire (pour toute personne âgée de 6 ans ou plus) dans les espaces publics ou dans les lieux privés recevant du public (y compris les hôtels et commerces). Cela concerne à la fois les lieux ouverts (plage) et fermés (restaurants).
  • masque obligatoire dans les véhicules, si les passagers n’habitent pas dans le même foyer.
Voyager en Espagne à Madrid
Mercado de San Miguel, le marché de Madrid

À la plage

Les plages sont considérées comme des espaces publics et sont en libre accès. Cependant, chaque mairie peut intervenir et mettre en place des protocoles spéciaux. En Andalousie par exemple, 300 agents parcourent les plages pour sensibiliser les vacanciers à la distanciation sociale. Cet été, le masque est définitivement l’accessoire à ne pas oublier dans son sac! Il est obligatoire de le porter en Andalousie si vous vous baladez sur la plage.

Dans les lieux fermés

La plupart des lieux publics intérieurs ont adapté leur procédures. La capacité d’accueil est très souvent limitée dans les restaurants, sur les terrasses et dans le cadre des activités touristiques et culturelles. De la même façon, le port du masque est obligatoire.

Afin de réduire l’activité nocturne suite à de nouveaux foyers épidémiques, les restaurants et les bars vont à nouveau devoir fermer à une heure du matin. Il sera également interdit de recevoir de nouveaux clients après minuit.

Vous planifiez d’aller en Espagne actuellement et vous avez des questions…

Est-ce que je peux louer une voiture en Espagne ?

Oui. La plupart des gros loueurs comme Avis, Centauro et Europcar continuent de louer des voitures. Il faut cependant appeler en avance pour s’assurer que l’agence où vous souhaitez vous rendre est bien ouverte!

Est-ce que je peux prendre l’avion pour l’Espagne en toute sécurité ?

Les compagnies aériennes et les aéroports ont pris des mesures strictes pour limiter la propagation de la pandémie. En général, vous allez devoir vous enregistrer en ligne afin de limiter les contacts. Le port du masque sera aussi obligatoire de votre arrivée à l’aéroport jusqu’à votre destination finale.

Je me sens légèrement malade ces derniers jours. Est-ce que je peux voyager ?

Il est préférable de ne pas voyager si vous ressentez des symptômes qui pourraient être ceux du Covid-19. À votre arrivée en Espagne, si votre température est égale ou supérieure à 37,5ºC, vous serez orienté dans un centre de santé local. Autant reporter votre voyage en Espagne !

Au retour d’un voyage en Espagne, comment rentrer en France ?

Les vacances en Espagne sont possibles. Les frontières sont ouvertes et il n’y a pas de quarantaine à l’arrivée ni au retour en France.  Le ministère de la Santé encourage les voyageurs à se faire tester à leur retour, surtout s’ils ont été dans un pays à risque.

Pour les réponses aux principales questions de notre communauté de voyageurs, consultez notre FAQ complet.

Découvrez où vous pouvez aller

Vous prévoyez de retourner voyager à l’étranger ? Découvrez quelles sont les frontières ouvertes grâce à notre carte mondiale interactive. Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour par e-mail quand vous pourrez voyager vers vos destinations préférées.

Pour aller plus loin…

Skyscanner est le moteur de recherche de voyages du monde entier. Il vous aide à trouver des vols, des hôtels et des locations de voitures.