Le COVID-19 (coronavirus) est susceptible d’affecter vos plans de voyage. Où que vous alliez, vous trouverez les consignes les plus récentes ici.

Tous les articles

Voyager en Italie : infos clés pour les vacances d’été durant la COVID-19

Actuellement, les voyageurs vivent un passage difficile. Alors que le monde se prépare à rouvrir en 2021, nous sommes là pour vous faire rêver et vous aider à planifier votre prochaine aventure, qu’il s’agisse d’un court séjour ou plutôt d’un vol vers des endroits encore peu connus. D’ici là, nous vous proposons les derniers conseils de voyage et mises à jour COVID-19, pour vous tenir au courant et vous permettre de partir dès que vous vous sentez prêt.

L’Italie, c’est une destination qui tient particulièrement à coeur les français. Pourtant voisine, L’Italie nous surprend et nous dépayse toujours. Quelques jours seulement à voyager en Italie et c’est la bella vita qui nous gagne. On en revient toujours avec l’envie intime d’y retourner au plus vite.

Pandémie oblige, l’année 2020 aura été limitée en déplacements et voyages. Certes, les frontières européennes sont ouvertes, mais on ne voyage plus avec la même insouciance. En ce moment, le gouvernement français décourage tout voyage non-essentiel. Peut-on aller en Italie durant la Covid ? Quelles sont les mesures sanitaires en place sur le sol italien ? On vous guide à travers les dernières informations.

Cet article a été mis à jour le 30 août 2021. Vous pouvez trouver les dernières informations sur les pays ouverts aux voyageurs sur notre carte mondiale des restrictions de voyage. Consultez toujours les dernières consignes du gouvernement avant de partir en voyage.

Peut-on voyager en Italie  cet été?

Vacances en Italie – conseils aux voyageurs

Actuellement, l’Italie est divisé en quatre zones : rouge, orange, jaune, et blanche. chacune ayant ses propres restrictions. Le gouvernement procédera à ces évaluations sur une base hebdomadaire.

Depuis le 3 mai, les voyageurs français peuvent à nouveau prendre les vacances en Italie, suite au la levée des restrictions de déplacement en France. Le 16 mai, l’Italie a supprimé l’obligation de quarantaine pour les voyageurs en provenance de la France. Du 16 mai et jusqu’au 30 juillet, tout voyageur munie d’un test négatif (PCR ou antigénique) au Covid-19 datant de moins de 48 heures avant l’arrivée pourra entrer dans le pays pour les voyages de loisir. Sinon, la présentation du pass sanitaire européen avec une vaccination complète ou une guérison de la Covid est valable pour y séjourner. De plus, les voyageurs peuvent circuler entre les régions peu importe leur code couleur. Une bonne nouvelle pour les vacances d’été en Italie !

Les mesures de sécurité sanitaire contre la covid-19 en Italie

A partir du 6 août, le gouvernement exigera la présentation du pass sanitaire (le « Green Pass » en Italie), pour entrer dans les bars et restaurants, ou bien pour visiter un musée ou quelconque lieu culturel accueillant du public. La mesure s’appliquera également aux événements sportifs, les foires, et les spectacles. Les discothèques, par contre, resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.

L’Italie commence à alléger ces restrictions à l’intérieur du pays. Pour les zones jaunes, les déplacements sont désormais autorisés au sein de la région, ainsi qu’entre régions jaunes. Les gens peuvent aussi commencer à reprendre les visites entre les proches dans la limite de quatre adultes invités. L’ensemble des commerces s’ouvrent en plus des bars et restaurants qui accueillent des clients le midi et le soir, au départ en extérieur puis à nouveau à l’intérieur après le 1er juin et jusqu’à 18h. Les lieux culturels et des équipements sportifs sont aussi autorisés à ouvrir dans le respect des règles de distanciation et avec des capacités réduites. Il est aussi prévu de laisser la possibilité d’organiser des congrès ou des conventions avec la réouverture des centres thermaux et parcs d’attraction.

Dans les zones oranges, les déplacements sont interdits à partir de, vers et à l’intérieur de ces régions, et entre les communes. Un justificatif de motif impérieux ou d’un « certificat vert » (voir plus bas) permettra aux habitants et visiteurs de circuler librement. Les commerces peuvent aussi ouvrir tout en respectant la distanciation même si les centres commerciaux seront fermés les jour fériés et le week-end. Les restaurants et bars sont ouverts uniquement pour la vente à emporter.

Les règles spécifiques s’appliquent aux zones rouges :

  • les services de restauration (bars, restaurants, pubs…) sont ouverts uniquement pour la vente à emporter.
  • les commerces sont fermés (à part les vendeurs de produits alimentaires ou de première nécessité).
  • à l’intérieur de ces zones, les seuls déplacements autorisés sont pour des raisons de santé, professionnelles ou en cas de nécessité absolues
  • cela s’applique aussi aux personnes qui cherchent à rentrer ou partir de ces zones

Peut-on aller en Italie depuis la France ?

Premier pays européen touché par la Covid-19, l’Italie est passé par un taux d’incidence très importante. Lorsqu’on parle de voyager, le gouvernement français indique que les voyages touristiques sont autorisés, mais fortement déconseillés. Malgré cet appel à la prudence, prendre des vacances en Italie est possible à nouveau depuis le déconfinement progressif à partir du 3 mai. Le ministère des affaires étrangères français recommande de bien vérifier les dispositions prises par chaque région italienne avant de voyager.

Tout voyageur doit signaler leur présence à l’autorité sanitaire régionale en arrivant.

Il n’y a pas de quarantaine à réaliser à votre retour en France, seulement un test PCR ou antigénique pour les voyageurs non-vaccinés.

Avec l’évolution turbulente de la pandémie, il reste crucial de s’informer avec les dernières informations avant tout départ.

Quelles mesures covid sont en vigueur en Italie ?

En Italie, les nouvelles mesures interdisent aux résidents des régions classifiés « rouge » de traverser les frontières sauf pour le travail, la santé ou d’autres « situations de nécessité ». Les déplacements à l’intérieur des régions sont également strictement limités.

Le territoire italien est organisé par quatre catégories de risque selon les régions italiennes :

  • zone rouge pour un risque maximal  : –
  • zone orange pour un risque élevé : –
  • zone jaune pour un risque modéré : –
  • zone blanche pour un risque réduit : toutes les régions

Dans les zone blanches, les bars et les restaurants sont ouvertes sans limitation horaire. Il est à nouveau possible de consommer à l’intérieur comme en extérieur. Ces zones ne pratiquent plus le couvre-feu, et il y a une levée totale des restrictions de déplacement, qui instaure une libre circulation vers et à l’intérieur de la zone blanche. Les évènements comme les mariages sont autorisées sans limite du nombre d’invités tant que tout le monde présente le pass sanitaire pour y accéder.

Dans les zones jaunes, les déplacements peuvent être faits entre régions jaunes et au sein de la région. Tous les commerces sont ouverts avec les règles de distanciation. Les bars et les restaurants peuvent accueillir midi et soir en extérieur, et jusqu’à 18h à en intérieur. Le 15 juin, les foires ont repris, et le 1er juillet, des conventions, des congrès ainsi que des parcs d’attraction et centres thermaux ont rouvert pour accueillir le public à nouveau. Faire des vacances à Rome ou un voyage de rêve à Venise est à nouveau possible pendant les vacances d’été 2021.

Les zones oranges pratiquent une interdiction de déplacement à partir de, vers et à l’intérieur de ces régions, et entre les communes sauf pour les personnes avec un motif impérieux. Les services de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) peuvent uniquement vendre à emporter.

Pour voyager en Sicile depuis la France, jusqu’au 1er septembre 2021, tout touriste, y compris ceux présentant le pass sanitaire européen, doit faire un test rapide à l’arrivée. Ceci est systématique, même si vous avez testé négatif avant votre départ. Pour les arrivant qui testent positifs, il y a une quarantaine obligatoire dans un hôtel ou un foyer Covid attitré par le gouvernement local. 

Le certificat vaccinal en Italie

A partir du 6 août, le gouvernement exigera la présentation du pass sanitaire (le « Green Pass » en Italie), pour entrer dans les bars et restaurants, ou bien pour visiter un musée ou quelconque lieu culturel accueillant du public. La mesure s’appliquera également aux événements sportifs, les foires, et les spectacles. Les discothèques, par contre, resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.

Le gouvernement italien a commencé à distribuer le pass sanitaire, libellé « certificat vert » à ces habitants. Ce document sera délivré par les autorités sanitaires locales italiennes. Il restera valable 6 mois pour les individus vaccinés ou guéris de la Covid-19 ou bien 48h pour ceux qui présentent un test PCR ou antigénique négatif au coronavirus. Plus d’information à ce sujet sera publié prochainement. Pour en lire plus sur les certificats vaccinaux, consultez notre article dédié au sujet.

Comment faire un voyage en Italie durant la COVID-19 ?

Pour aller en Italie en ce moment, le gouvernement italien lui ne nous ferme pas les portes. Les frontières sont ouvertes pour les voyageurs français. Par contre, les voyages de loisir ne sont pas récommandés. Si vous comptez partir en Italie, il est nécessaire de préparer son voyage en amont pour respecter l’ensemble des mesures sanitaires.

Les voyageurs peuvent désormais présenter la preuve d’une vaccination complète avec un vaccin reconnu par l’Europe : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johnson & Johnson). La preuve de vaccination n’est valable que 14 jours après la deuxième injection. Le certificat vaccinal peut être dans l’une des 4 langues : italien, anglais, français ou espagnol.

Tous les voyageurs sont obligés de remplir ce formulaire en ligne (version papier à télécharger ici) et de signer ce  document d’information avant de voyager en Italie.

Les voyageurs non-vaccinés (y compris mineurs) qui, au cours des 14 derniers jours, ont séjourné ou simplement transité par la France doivent :

  • signaler leur présence dès l’arrivée à l’autorité sanitaire régionale; voici la liste par région 
  • soumettre un résultat négatif à la Covid-19 – (test moléculaire (PCR) ou antigénique) datant de moins de 48 heures
  • présenter une preuve de guérison

Pour les visiteurs étrangers, plusieurs régions italiennes oblige de s’enregistrer avant votre arrivée, dont :

Faut-il se mettre en quarantaine lors d’un voyage en Italie ?

Le 16 mai, l’Italie a supprimé la précédente quarantaine obligatoire de 5 jours à l’arrivée pour tout les voyageurs de plus de 2 ans.

Notez également que les personnes en transit (moins de 36 heures sur le territoire) sont exemptes du test et de la quarantaine en vigueur. Cela s’applique aussi aux voyageurs pour qui le séjour ne dépasse pas 120 heures pour le travail, de santé ou une urgence obligatoire. Consultez la page dédiée du gouvernement italien pour les détails sur les exemptions pour rentrer sur le territoire national sans obligation de test ou de quarantaine.

Les mesures à prendre avant d’organiser un voyage en Italie durant la covid

Vous souhaitez voyager en Italie mais vous ne savez pas comment préparer votre voyage ? Le gouvernement italien a mis en ligne un questionnaire interactif qui vous permet de connaître les mesures à prendre en fonction de votre situation et votre destination. Très utile pour faciliter votre voyage ! Voici les points importants à savoir avant de voyager en Italie :

  • remplir un formulaire avant d’arriver sur le territoire.
  • en plus, se signaler aux autorités de la région où vous allez.
  • présenter le résultat négatif d’un test moléculaire (PCR) ou antigénique de moins de 48h ou un certificat de vaccination ou un certificat de guérison

Se rendre en Italie – COVID : Ce qu’il faut retenir

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Est-ce que vous êtes plus à risque à voyager en Italie que d’organiser un weekend en France ? Bien sûr, cela dépend de la région où vous souhaitez vous rendre et du respect des mesures de distanciation sociales.

En Italie, comme en France, il faut respecter les gestes barrières et faire des choix respectueux de la situation sanitaire. Cependant, l’évolution de la pandémie peut être rapide et imprévisible. Il est donc fortement recommandé de rester flexible, de faire des réservations modifiables et surtout de respecter les mesures sanitaires, en France comme en Europe !

Comment partir en Italie ?

Comme c’est le cas en France, certaines régions d’Italie sont plus touchées que d’autre. Le gouvernement a permis à chaque région de prendre des mesures additionnelles afin de s’adapter à l’évolution de la pandémie localement. Nous vous conseillons fortement de consulter les sites régionaux pour préparer votre voyage au mieux.

Notons pour terminer que la plupart des compagnies aériennes assurent leurs vols pour l’Italie, mais que ce trafic aérien est réduit. Comment voyager en train en Italie ? Les liaisons SNCF sont aussi réduites. Pour les trains Thello, la ligne Nice-Milan a rouvert dans les deux sens, ainsi que la ligne Paris-Venise qui est à nouveau disponible.

Autrement, vous pouvez franchir la frontière franco-italienne en passant par l’autoroute. Pour aller en Italie en voiture, il faut se munir des mêmes documents que des voyageurs en avion ou en train.

Vous planifiez de voyager en Italie et vous avez d’autres questions…

Il est obligatoire pour moi de réaliser un test moins de 48h avant son départ en Italie. Les 48h, c’est pour le test ou le résultat du test ?

C’est bien le test lui même qui doit être fait moins de 48h avant le départ. Vos résultats arriveront par la suite.

Que se passe-t-il si je réalise un test en Italie et qu’il est positif ?

Vous serez placé en isolement à vos frais pendant 10 jours. C’est seulement après 3 jours sans symptômes et un test négatif que vous serez autorisé à sortir.

Les enfants doivent-ils faire le test ?

Oui, tous les voyageurs doivent se soumettre au test.

Quels papiers faut-il pour voyager en Italie ?

Pour rentrer sur le territoire italien, chaque voyageur doit se munir de ce formulaire rempli, ainsi qu’avoir ce document d’informations signé. Selon votre lieu de départ et où vous avez été dans les 14 jours précédents votre arrivée, un dépistage négatif peut vous être obligé. Ce questionnaire vous aidera à connaître plus sur votre situation unique.

Où peut-on voyager dans le monde ?

Vous prévoyez de retourner voyager à l’étranger ? Découvrez quelles sont les frontières ouvertes grâce à notre carte mondiale interactive. Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour par e-mail quand vous pourrez voyager vers vos destinations préférées.

Pour aller plus loin…