Carte

Vol pour la Turquie

Vols pas chers vers la Turquie

Pays aux quatre mers, la Turquie est bordée par la mer noire au nord, la mer méditerranée au sud, la mer Égée à l’ouest et la mer Marmara au nord-ouest. Un vol pas cher vers la Turquie est l’occasion de voyager à travers le temps et l’histoire, du détroit du Bosphore jusqu’à l’Anatolie, une région vieille de 10 000 ans marquée par les différentes civilisations qui l’ont occupée. Des Hattis aux Phrygiens en passant par les Byzantins et les Ottomans, chaque période façonne encore aujourd’hui le territoire turc.

Quel que soit le type de voyageur que vous êtes, vous trouverez une raison d’apprécier la Turquie pour sa cuisine et ses fameux kebabs, ses métropoles, ses plages interminables ou ses paysages lunaires.

Faire étape à Istanbul semble incontournable, pour visiter le palais de Topkapi, vous attarder devant la Mosquée bleue et Sainte-Sophie, entourées de l’Hippodrome romain et des ruines du grand palais impérial byzantin. Après cela, vous pouvez pique-niquer dans le parc de Sultanahmet pour une pause au vert ou aller au hammam pour prendre un bain et vous faire un gommage du corps en terminant par un massage. Monter dans le ferry pour traverser la mer Marmara et passer sur la rive orientale d’Istanbul vous permet d’admirer la ville et de vous rapprocher du détroit du Bosphore.

En Cappadoce, les amateurs de paysages naturels insolites se ravissent des cheminées de fée créées par l’activité volcanique et l’érosion. Des églises rupestres dotées de fresques colorées datant de l’époque byzantine complètent la découverte. C’est aussi dans cette région que vous apercevez les habitations troglodytes et les cités souterraines creusées par les armées islamiques autrefois.

En Anatolie, la cité de Hattusa, construite par les Hittites en pleine steppe, vaut le détour, tout comme la cité d’Ani, à la frontière avec l’Arménie, abandonnée en 1239 lors de l’invasion mongole. Trois édifices religieux doivent être visités dans les ruines de la cité: les églises du Rédempteur et de Saint-Grégoire, et une cathédrale de la fin du Xe siècle.

À Éphèse, vous marchez dans les pas des Romains, qui empruntèrent la voie des Courètes, recouverte de marbre et célèbre pour les maisons en terrasse qui la bordent. Ses habitations arborent des fresques et des mosaïques préservées, preuves du raffinement des anciens colons grecs et romains.

Une excursion à Pamukkale constitue un temps fort pour les amoureux de curiosités géologiques. Cette « forteresse » d’une blancheur éclatante a été forgée par des sources chaudes et abrite les ruines de la cité de Hiérapolis. Profitez de cette halte pour vous baigner dans un bassin antique au milieu de colonnes romaines renversées.

Pour les randonneurs, il est recommandé de parcourir la voie lycienne, composée de sentiers balisés sur 500 kilomètres, à travers la péninsule de Tekke, entre Fethiye et Antalya. Selon les portions que vous choisissez, vous traversez des forêts de cèdres et de pins ou atteignez des sommets à 3 000 mètres d’altitude. Sur le chemin, vous croisez aussi des villages et longez le littoral turc, en passant par Pinara, Xanthos, Létoon ou Olympos, des cités en ruine. La plage de Patara se trouve être la plus longue du pays.

Enfin, Safranbolu, une ville ottomane classée au patrimoine de l’UNESCO en 1994 attire des touristes nationaux et étrangers pour ses maisons en bois, ses échoppes artisanales, ses rues pavées et ses vieilles mosquées.

Quelle compagnie aérienne pour la Turquie?

Cinq compagnies aériennes assurent des vols directs vers la Turquie depuis la France, dont Turkish Airlines, Onur Air et Air France. Le pays compte plusieurs aéroports dont les six principaux sont Istanbul Atatürk, Ankara Esenboga, Trabzon, Izmir, Gaziantep et Antalya.

Conseil Voyageur

La monnaie locale est la livre turque. La plupart des établissements en ville et dans les zones touristiques acceptent les paiements par carte bancaire Visa ou MasterCard et des distributeurs se trouvent partout.

Un billet d’avion vers la Turquie coûte entre 90 et 160 euros, selon la ville d’arrivée que vous choisissez. La vie sur place revient moins chère qu’en Europe. Comptez entre 27 et 57 euros en moyenne pour votre hébergement. Pour manger, vous déboursez entre 6,50 euros et 15 euros en fonction du type de restaurants.

Les ressortissants européens qui prennent un vol vers la Turquie sont dispensés de visa pour des séjours de moins de 90 jours. Ceux qui présentent seulement une carte d’identité doivent circuler avec le justificatif délivré par la douane turque à leur arrivée.

Quand partir en Turquie?

L’étendue du pays et les différentes régions qui le composent affichent des caractéristiques variées du point de vue de la météo. Les étés à Istanbul voient des orages éclater en fin de journée, mais il fait chaud et humide. Les côtes de la mer Égée et de la Méditerranée bénéficient d’un climat proche de celui de la Grèce, avec des moyennes à 35-40°C en été, alors qu’au nord, il pleut beaucoup plus à proximité des détroits.

En Anatolie, le climat est semi-désertique, continental. L’été, il fait généralement bon, mais les nuits restent fraîches. L’hiver, la côte jouit de températures douces, accompagnées de pluie. Il peut neiger à Istanbul, et en Anatolie, le thermomètre descend jusqu’à -30°C. La neige recouvre le sol d’octobre à mai dans l’intérieur des terres.

L’automne et le printemps sont les saisons à privilégier pour prendre votre vol vers la Turquie, surtout en mai, juin et septembre.

Images par Flickr/Alaskan Dude

Les prix indiqués sur cette page sont une estimation des prix les plus bas trouvés dans les 45 derniers jours.