Carte

Vol Bahamas

Vols pas chers vers les Bahamas

Les premiers habitants connus de l’archipel des Bahamas furent les Indiens Lucayan, présents dès les années 500. Leur histoire est aujourd’hui retracée au Grand Bahama Museum. Les Bahamas, littéralement, les « islas de Baja Mar » ou îles de la mer basse, ont hérité leur nom de leurs hauts fonds marins.

Composés de plus de deux milliers d’îles sur plus de 1 000 kilomètres au sud-est de la Floride, les Bahamas ne comptent pourtant que quelques îles habitées. La carte postale paradisiaque faite de plages aux eaux turquoise et au sable fin s’étend à perte de vue. Cependant, un vol vers les Bahamas ne se limite pas à ces décors de rêve. Des forêts sèches, des mangroves, des récifs coralliens très prisés par les plongeurs du monde entier sont aussi à explorer dans cette myriade d’îlots.

Aux Bahamas, il y en a pour tous les goûts. Ceux qui aiment le luxe, les grands hôtels et qui veulent côtoyer des navires de croisière américains peuvent se rendre dans les stations balnéaires de Nassau et Freeport. Si vous recherchez un environnement plus sauvage et paisible, optez pour les Family Islands, un groupe d’îles extérieures, entourées de parcs protégés et rythmées par les coutumes locales.

Les passionnés de plongée découvrent avec joie l’aquarium géant que représente cet archipel, grâce à ces récifs coralliens dotés de requins, de dauphins, de raies et autres espèces marines qui prospèrent dans la mer des Caraïbes. Les Biminis, à l’est de Miami, figurent parmi les meilleurs spots pour leur eau transparente et leur richesse aquatique.

Certains visiteurs profitent de leur séjour pour organiser leur mariage sur une plage idyllique. Dans la capitale de Nassau, l’influence américaine est partout. Le centre-ville, son animation et le Royal Victoria Garden, hérité de l’époque coloniale britannique, valent le détour. Les férus d’histoire visitent aussi les forts Fincastle, Charlotte et Montagu pendant leur séjour.

Sur l’île de Grand Bahama, les amateurs de forêts et de snorkeling partent à la rencontre de la faune locale, et s’aventurent dans des grottes sous-marines. Long Island est appréciée des amoureux de la nature. Plus sauvage, elle offre des falaises abruptes, des criques à l’abri de la houle, des jardins de corail et des dunes où les oiseaux règnent en maîtres.

Les îles de Cat Island et d’Andros présentent l’avantage de ne pas avoir été envahies par les touristes. Vous pouvez vous perdre dans les forêts de palétuviers et d’acajou, en écoutant les légendes d’un guide autochtone.

Si vous aimez observer les oiseaux, rendez-vous au Rand nature Centre de Freeport, tandis que parmi les grottes sous-marines, il est conseillé de faire le Peterson Cay et le Lucayan, rempli de mérou rayé. Des grottes calcaires se trouvent à Primeval, et les flamants de Cuba vivent dans le parc d’Inagua. Ceux qui pratiquent la voile vont du côté de l’Exuma Sound et de la mer d’Abaco pour leurs eaux protégées. Vous y croisez aussi des kayaks de mer.

Quelle compagnie aérienne pour les Bahamas?

Seule la compagnie Air Caraïbes assure des vols vers les Bahamas depuis la France. Sur place une vingtaine d’aéroports peuvent vous recevoir, l’aéroport de Grand Bahama étant le seul à pouvoir accueillir des vols internationaux et locaux. Les autres, comme ceux de Freeport, Georgetown, Marsh Harbour ou San Salvador, opèrent les lignes domestiques.

Conseil Voyageur

La monnaie en vigueur aux Bahamas est le dollar local BSD ou B$, qui vaut à parité avec le dollar américain. Les commerces acceptent les dollars américains ou bahamiens. Les lieux de change pour des euros ne sont pas nombreux, il est donc préférable de partir avec des dollars américains ou de retirer du liquide dans les distributeurs une fois que vous avez atterri. Les ATM se trouvent facilement à Nassau, Paradise Island et Freeport seulement, alors prévoyez assez de liquide pour visiter les îles extérieures.

Un billet d’avion vers les Bahamas coûte entre 550 et 900 euros selon votre point d’arrivée. En haute saison, les hébergements reviennent chers, entre mi-décembre et mi-avril et il n’existe pas d’auberge de jeunesse sur place. La nuitée peut varier de 45 à 452 euros. Si votre budget est limité, pensez à faire vos courses au marché et au supermarché dans les grandes villes. Les conch wagons servent aussi des plats locaux abordables (4 à 6 euros). Au restaurant, les plats coûtent de 7,50 à 30 euros par personne.

Les ressortissants européens qui prennent un vol vers les Bahamas doivent présenter un passeport valide jusqu’à 6 mois après la date de retour, accompagné d’un billet de retour. Ceux qui transitent par Miami ou Los Angeles doivent obtenir le document ESTA.

Pour vos déplacements, il est préférable de louer une voiture, car les transports publics sont inexistants. Gardez en tête que la conduite se fait à gauche. Les petites îles proposent aussi des vélos ou des scooters. La liaison entre les îlots se fait en avion ou en bateau.

Quand partir aux Bahamas?

L’ensoleillement aux Bahamas dure toute l’année, mais le climat tempéré de l’archipel donne des températures douces en hiver avec 16-17°C au minimum et des chaleurs supportables en été (32°C en moyenne). La saison des pluies court de mai à novembre. Entre juin et octobre, la chaleur et l’humidité s'invitent dans le sud. Sachez enfin que cette période correspond aussi à la saison des cyclones.

Les prix indiqués sur cette page sont une estimation des prix les plus bas trouvés dans les 45 derniers jours.