Le COVID-19 (coronavirus) est susceptible d’affecter vos plans de voyage. Où que vous alliez, vous trouverez les consignes les plus récentes ici.

Tous les articles

Le certificat vaccinal de voyage en 11 questions

Nous savons que voyager est particulièrement difficile en ce moment. Mais parallèlement aux derniers conseils de voyage et mises à jour du COVID-19, nous voulons continuer à vous inspirer avec de nouveaux contenus de voyage afin que lorsque le monde rouvrira ses portes, vous soyez prêt.

Il est sur toutes les lèvres depuis plusieurs mois maintenant. Le certificat vaccinal de voyage a le vent en poupe dans les conversations ! Petit à petit, le précieux sésame se fait une place dans les projets des gouvernements et les entreprises liées au tourisme dans le monde entier.

Plusieurs pays envisagent de mettre en place ce certificat pour relancer le tourisme. D’autres sont déjà en face de test. Avec lui, certains voyageurs auront la possibilité de prouver qu’ils sont vaccinés contre la COVID-19 et ainsi échapper à certaines restrictions comme la mise en quarantaine ou le test PCR. En France, rien n’a été encore lancé mais les choses bougent progressivement, tout comme en Europe. De notre côté, nous répondons à toutes les questions que vous pouvez vous poser à son sujet. Suivez le guide !

Pour rappel : nous sommes toujours dans une crise sanitaire mondiale. Il convient donc de vérifier les directives locales et de suivre les mesures sanitaires et de sécurité en vigueur avant votre prochain voyage. Veuillez porter votre masque lorsque c’est nécessaire et lavez-vous les mains fréquemment où que vous soyez.

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le 29 avril 2021. À notre connaissance, les informations sur cette page étaient correctes au moment de la publication. Pour de plus amples informations à jour, veuillez consulter le site Internet officiel du gouvernement.

Qu’est ce qu’un certificat vaccinal de voyage COVID ?
En quoi le certificat vaccinal de voyage COVID est-il différent du passeport vaccinal ?
Comment puis-je obtenir une certification de vaccin COVID ?
Qu’est-ce qu’un pass santé ?
Quelles sociétés proposent déjà le pass santé ?
La certification des vaccins va-t-elle accélérer la reprise des voyages ?
Quels sont les défis actuels du voyage pendant la COVID-19 ?
Quand les certificats de vaccination seront-ils disponibles ?
Quels sont les avantages potentiels des certificats de vaccination ?
Comment puis-je prouver mon statut vaccinal entre-temps ?
Où puis-je utiliser un certificat de vaccin ?

Qu’est ce qu’un certificat vaccinal de voyage COVID ?

Le certificat vaccinal de voyage est un sujet de discussion

Le certificat vaccinal de voyage COVID est un document officiel qui a pour vocation de prouver que son propriétaire a reçu les deux doses du vaccin contre le COVID-19.

Présentée sous format papier ou numérique, cette attestation devrait permettre à terme à la personne vaccinée de pouvoir entrer sur le territoire des pays qui reconnaissent sa validité. Autre utilité : l’accès aux lieux public dans son propre pays comme à l’étranger.

L’Union européenne travaille sur un « certificat vert numérique » qui devrait être lancé à la fin du mois de juin 2021. Dédié aux citoyens des 27 pays de l’UE, ce sésame aura pour but de prouver que les citoyens ont été vaccinés, qu’ils sont en possession d’un test PCR ou antigénique négatif, ou qu’ils bénéficient d’une immunité post-infection grâce à un code QR à scanner lors du contrôle aux frontières.

Parallèlement, le gouvernement français planche sur l’application « TousAntiCovid » qui devrait intégrer les résultats de tests – négatifs ou positifs – dans un premier temps, puis une attestation de vaccination à plus long terme. 

En quoi le certificat vaccinal de voyage COVID est-il différent du passeport vaccinal ?

Un voyageur pourrait avoir besoin d'un certificat vaccinal pour visiter certains endroits

Le « certificat de vaccination » est un document qui sert à prouver qu’un patient a bien reçu les doses adéquates du vaccin, soit deux injections dans le cas du COVID-19. Signé par le médecin, ce papier ne donne en revanche aucun droit à son détenteur. 

On parle d’un « passeport vaccinal » lorsque le document fait office de laisser-passer pour entrer sur des territoires étrangers. En d’autres termes, un certificat de vaccination atteste de la vaccination d’un patient quant le passeport lui donne un passe-droit qui dépend de la législation en vigueur dans le pays.

Le concept ne date pas d’hier. Ainsi, certains pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud exigent depuis des années une preuve de vaccination contre la fièvre jaune pour pénétrer sur leurs terres. Pas de carnet, pas d’accès ! Ce document est officiellement appelé « certificat international de vaccination ou de prophylaxie » en France. Attention à ne pas perdre ce précieux sésame car le duplicata peut être payant, voire même impossible à rééditer dans certains endroits.

Certificat vaccinal : une obligation pour voyager dans le futur ?

Comment puis-je obtenir une certification de vaccin COVID ?

Le certificat vaccinal n’a pas été encore lancé en France. Pour l’heure, vous pourrez uniquement obtenir un justificatif sous la forme d’une certification. Cette dernière s’obtient auprès du professionnel de santé en charge de votre vaccination. Le médecin devra ensuite signer cette attestation afin qu’elle soit valide.

Notez qu’entre deux injections, le patient peut réclamer une attestation de première injection. En revanche, cette dernière ne remplacera par la certification de vaccination complète.

Qu’est-ce qu’un pass santé ?

Voilà un autre mot à faire son entrée dans le nouveau dictionnaire du voyage à l’époque du COVID-19 : le « pass » ou « laissez-passer » santé ! Différents de ses cousins mentionnés précédemment, le pass santé contient les résultats médicaux en temps réel. Proposé en format numérique la plupart du temps, le dossier de santé du patient est ainsi mis à jour automatiquement.

Il convient de différencier le pass et le passeport, déjà utilisé dans certains pays, qui permet de stocker un grand nombre de données, et pas seulement celles liées directement au vaccin du COVID-19.

Le passeport peut ainsi être utilisé pour contenir le statut vaccinal du voyageur et d’une manière générale toutes ses données médicales, y compris l’historique vaccinal et le dossier de santé (diabètes, allergies, etc.), le statut d’invalidité… En somme, toutes les informations utiles en cas d’hospitalisation.

Le pass enregistre certaines informations, telles que les résultats d’un test PCR ou une vaccination, mais peu de données personnelles. Les résultats sont enregistrés numériquement, ce qui permet au pass d’expirer lorsqu’ils deviennent obsolètes.

Certificat vaccinal : un document permettant de voyager librement ?

Quelles sociétés proposent déjà le pass santé ?

Plusieurs compagnies aériennes, à l’instar d’Emirates ou Etihad ont déjà signé des protocoles d’utilisation du pass de voyage imaginé par l’Association internationale du transport aérien. Le groupe IAG (British Airways, Iberia) et de Singapore Airlines sont quant à eux en phase de test. Nommé Travel Pass, il s’agit d’une application qui permet aux passagers de vérifier notamment que leur test avant le voyage ou leur vaccination répondent aux exigences de la destination. En d’autres termes, que les voyageurs remplissent toutes les conditions pour entrer sur le territoire.

Digital Green Certificate

L’UE a proposé un laissez-passer sanitaire appelé « certificat vert numérique » ou « GreenPass », qui fournira la preuve qu’un voyageur a été vacciné contre le COVID-19, qu’il s’est récemment rétabli ou qu’il a été testé négatif. Il est conçu pour tous les États membres de l’UE et l’UE souhaite qu’il soit introduit d’ici l’été, avec un code QR à scanner lors des contrôles aux frontières. On ne sait pas encore où les laissez-passer seront délivrés.

CommonPass

Parmi les autres exemples, citons le CommonPass, lancé par le Forum économique mondial et The Commons Project, qui est actuellement en cours de test par Cathay Pacific et United Airlines. CommonPass est une application développée par un organisme public à but non lucratif appelé The Commons Project, en collaboration avec le Forum économique mondial. Elle a fait l’objet d’essais à l’aéroport de Londres Heathrow et avec des marques de voyage du monde entier. Elle est déjà téléchargeable sur l’App Store iOS et le Google Play Store.

L’idée derrière CommonPass est que l’application peut stocker toutes vos données de santé, y compris les tests COVID et les carnets de vaccination. Ensuite, l’application peut générer un code QR qui peut être scanné au contrôle des frontières pour vérifier que vous avez satisfait aux critères d’entrée dans le pays, un peu comme une carte d’embarquement numérique.

IATA Travel Pass

Le IATA Travel Pass, développé par l’Association du transport aérien international. Globalement similaire au CommonPass, il a pour objectif de stocker les informations sur les vaccinations et les tests, et de les fournir dans un format facilement lisible. Il est actuellement testé sur plusieurs compagnies aériennes, dont Singapore Airlines, ANA et Qantas.

ICC AOKpass

Cela bouge également côté aéroports : certaines structures comme Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino et JFK ont par exemple mis en place des couloirs réservés aux détenteurs de tests COVID-19 négatifs et géré par l’ICC AOKpass, en collaboration avec ICC (chambre internationale de Commerce). Cette application devrait également être utilisée par Air France pour les tests PCR de moins de 72h exigé pour séjourner en Guadeloupe et Martinique. A terme, de (très) nombreuses entités devraient utiliser ce système afin de gérer facilement le flux de voyageurs.

La certification des vaccins va-t-elle accélérer la reprise des voyages ?

De nombreuses personnes se réjouissent de voyager à nouveau pour retrouver leurs proches.

Pour le moment, il est difficile de savoir avec certitude de quoi demain sera fait. La certification du vaccin COVID a clairement le potentiel de faire reprendre les voyages à l’étranger, notamment dans les pays qui ouvrent leurs portes aux visiteurs vaccinés. Mais cela suppose que les certifications de vaccins fonctionnent de la même manière que le certificat contre la fièvre jaune par exemple.

Néanmoins, nous ne savons pas encore quelle forme pourrait prendre la certification des vaccins au niveau mondial. Dans un premier temps, les citoyens européens pourront probablement se déplacer de nouveau sans restrictions dans les pays de l’Union Européenne. En France, le président Emmanuel Macron souhaite que les visiteurs étrangers vaccinés (et munis d’un pass sanitaire) soient autorisés à pénétrer sur le territoire dès le 9 juin 2021.

Les citoyens américains devraient quant à eux pouvoir retrouver les joies de l’hexagone dès cet été comme l’a confirmé la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen au New York Times :  » Les 27 États membres accepteront, sans condition, tous ceux qui sont vaccinés avec des vaccins approuvés par l’EMA ». On ne connait pas encore en revanche le calendrier de cette reprise du tourisme outre-Atlantique.

En UE, Chypre a été le premier pays à déclarer qu’il abolirait potentiellement les exigences de quarantaine pour les voyageurs détenant une preuve de vaccination COVID, et d’autres pays tels que la Grèce et la Thaïlande étudient la possibilité de voyager sans restriction pour les personnes vaccinées. Mais de tels voyages restent hypothétiques jusqu’à ce que des accords internationaux puissent être conclus.

Le certificat vaccinal de voyage devrait toutefois à terme rassurer les Etats, les professionnels du tourisme et la population mondiale. Il devrait ainsi permettre la réouverture progressive des frontières et permettre aux touristes de se sentir en confiance afin de reprendre sereinement le chemin du ciel, des rails ou de la route ! 

Quels sont les défis actuels du voyage pendant la COVID-19 ?

Si les enjeux sont encore nombreux, la planète avance petit à petit sur la gestion de la crise sanitaire et la reprise du tourisme. L’arrivée du vaccin en est la preuve, le certificat et autres pass en sont d’autres qui devraient prochainement devenir des normes à l’échelle mondiale.

Parallèlement à ces mesures, il conviendra d’informer les populations – locales et voyageuses – pour que les mesures en mises en place soient acceptées.

Autre challenge : l’alignement des différents Etats sur des normes d’utilisation communes. Si l’Union européenne fait tronc commun, ce n’est pas le cas de tous les pays du monde. Par ailleurs, les compagnies aériennes et les agences de voyage devront se mettre d’accord sur des normes et des pratiques communes. L’interopérabilité, c’est-à-dire la possibilité pour ce type d’informations d’être accessible de différentes manières, est également un point très importants. Dans le cas contraire, certains pass santé pourraient être acceptés par certains, refusés par d’autres.

Enfin, il existe un certain nombre de préoccupations éthiques liées aux certificats de vaccination et aux laissez-passer de santé. Certains soulèvent des problèmes de confidentialité concernant le partage de données sur la santé via des applications, et d’autres craignent que l’idée même de n’autoriser les voyages que pour les personnes vaccinées soit discriminatoire.

Quoiqu’il en soit, travailler main dans la main (dans le respect des gestes barrières bien entendu !) devrait permettre de relever tous ces défis progressivement. Autant de paris que la planète entière s’efforce de tenir afin de rouvrir le monde aux voyages.

Quand les certificats de vaccination seront-ils disponibles ?

Le "certificat vert numérique" européen devrait quant à lui être disponible à la fin du mois de juin 2021

Pour le moment, il est difficile d’avoir une idée précise d’un calendirer. La France n’a pas encore évoqué de délai concernant l’évolution de son application « TousAntiCovid ». Le « certificat vert numérique » européen devrait quant à lui être disponible à la fin du mois de juin 2021. Par ailleurs, un groupe de travail mondial sur les voyages devrait émettre des recommandations en vue de faciliter un retour aux voyages internationaux en intégrant le risque des cas importés et des variants du virus.

Quels sont les avantages potentiels des certificats de vaccination ?

En permettant aux personnes vaccinées de se déplacer librement, les certificats vaccinaux pourraient accélérer le retour à une vie normale et accroître l’activité économique avec un risque réduit de transmission de virus. l’Association du transport aérien international (IATA) a fait valoir que les passeports vaccinaux pourraient être essentiels pour relancer la secteurs des voyages et du tourisme.

Comment puis-je prouver mon statut vaccinal entre-temps ?

La certification délivrée par le professionnel de santé fera office de preuve dans l’attente de la mise à jour de l’application « TousAntiCovid » et/ou le déploiement de certificats (inter)nationaux sous une autre forme.

Où puis-je utiliser un certificat de vaccin ?

A terme, le certificat de vaccin devrait être demandé (voire même exigé) pour pénétrer sur le sol de pays étrangers ou pour entrer dans les lieux publics (restaurants, lieux de concerts…) de son pays de résidence. En France, la question n’a pas été encore tranchée par le gouvernement.

Où pouvez-vous aller dès maintenant ?

Découvrez les frontières ouvertes grâce à notre carte mondiale interactive et inscrivez-vous pour recevoir des notifications par e-mail lorsque vous destinations rouvrir. Dans l’attente, sachez que grâce aux nouvelles fonctionnalités de Skyscanner, les voyageurs peuvent réserver leurs voyages en toute confiance. Découvrez notre guide des voyages flexibles !

Pour aller plus loin…

Vous pouvez compter sur nous : notre article régulièrement mis à jour sur le COVID-19 et les voyages.
Notre sélection de destinations tendances pour 2021. En attendant 2022, découvrez les tendance voyages pour 2021.
Explorez les sites les plus célèbres au monde depuis chez vous : De l’Acropole à la tour Eiffel, vous pouvez explorer ces lieux célèbres directement depuis votre canapé.