Carte

Vol Paris Beyrouth pas cher

Informations sur les vols de Paris à Beyrouth

Aller-retour le moins cher le mois dernier

153 €

Compagnies directes

5

Vols par semaine

25

Temps de vol moyen, distance totale : 3207 kilomètres

4 h 5 min

Compagnie aérienne la plus populaire le mois dernier

MEA

Beyrouth

1 aéroport

Quand aller à Beyrouth ?

Utilisez le calendrier pour trouver un vol Paris Beyrouth pas cher.

Vos billets d’avion Paris Beyrouth se réservent à des prix intéressants en septembre-octobre. Le mois d’octobre affiche les vols Paris Beyrouth les moins chers.

Compagnies aériennes qui opèrent le trajet Paris Beyrouth de manière directe

Aigle Azur, MEA et Air France proposent des vols directs Paris Beyrouth.

Compagnies aériennes qui opèrent le trajet Paris Beyrouth avec escale

Pegasus Airlines assure des vols Paris Beyrouth en passant par Istanbul, tout comme Turkish Airlines. Avec Aegean Airlines, vous vous arrêtez à Athènes sur cet itinéraire et avec Emirates, vous faites un stop à Dubaï. Aeroflot opère sur ce trajet via Moscou, Tunisair via Tunis et EgyptAir via Le Caire.

Que faire à Beyrouth ?

Vous serez accueillis au sein de l’aéroport international de Beyrouth baptisé Rafic Hariri, en mémoire du Premier ministre du pays assassiné en 2005. Après avoir récupéré vos bagages, vous avez le choix entre le taxi ou la location d’une voiture pour rejoindre le centre-ville de Beyrouth depuis l’aéroport.

La livre libanaise vous sert pour toutes vos dépenses sur place, sachant que le dollar américain est accepté presque partout. Comptez entre 13 et 30 euros pour un lit-dortoir en auberge, entre 30 et 70 euros pour une chambre moyenne et plus de 70 euros pour une nuit dans un hôtel de luxe. Pour vous restaurer, le budget varie de 13 000 à 65 000 LPB (soit de 7,8 euros à 39 euros). Un repas dans un snack ou un bistrot coûte entre 3 900 (2,34 euros) et 6 500 LPB (3,9 euros).

Le climat de Beyrouth est de type méditerranéen avec des étés chauds et humides où le thermomètre grimpe à 32°C, tandis que l’hiver, le temps reste doux et le mercure ne descend pas en dessous de 11°C. De novembre à mars, les pluies peuvent être importantes.

La capitale libanaise porte encore les traces de la guerre qui a duré 17 ans. Cependant, le musée national dans le quartier Hamra et celui de Sursock, installé dans une villa italienne, du XIXe siècle valent le détour. Le centre-ville de Beyrouth présente des quartiers en reconstruction et des bâtiments rasés, comme la place des Martyrs. La grande Mosquée a résisté aux bombardements, tout comme la cathédrale grecque orthodoxe Saint-Georges et l’église Saint-Georges, qui témoignent de l'éclectisme des courants religieux de la population libanaise. Ne manquez pas la vue panoramique offerte par le site naturel des Rochers du Pigeon, qui plongent à pic dans la mer.

Ces informations sont exactes en date du 17 mars 2017.

Les prix indiqués sur cette page sont une estimation des prix les plus bas trouvés dans les 45 derniers jours.