Carte

Vol Nice Tokyo

Informations sur les vols de Nice à Tokyo

Aller-retour le moins cher le mois dernier

410 €

Compagnie directe

0

Temps de vol moyen, distance totale : 10001 kilomètres

14 h 5 min

Compagnie aérienne la plus populaire le mois dernier

Air France

Tokyo Narita et Tokyo Haneda

2 aéroports

Quand aller à Tokyo ?

Utilisez le calendrier ci-dessus pour trouver un vol Nice Tokyo pas cher.

De mars à juin, vous réservez vos billets d’avion Nice Tokyo à des tarifs attractifs. C’est au mois d’octobre que les vols Nice Tokyo affichent le prix le plus bas de l’année.

Compagnies aériennes qui opèrent le trajet Nice Tokyo de manière directe

Aucune compagnie n’assure de vol direct Nice Tokyo.

Compagnies aériennes qui opèrent le trajet Nice Tokyo avec escale

La compagnie LOT propose des billets d’avion Nice Tokyo qui incluent une escale à Varsovie. Turkish Airlines dessert le vol Nice Tokyo en faisant un stop à Istanbul. La compagnie aérienne Qatar Airlines assure des vols Nice Tokyo pas chers qui marquent un arrêt à Doha.

Que faire à Tokyo ?

Les compagnies citées précédemment vous font atterrir à l’aéroport de Tokyo Haneda après votre vol en provenance de Nice. Ce dernier se situe à environ 30 kilomètres du centre-ville. Vous avez le choix entre un taxi, des bus, le monorail, le train Keikyu ou une limousine pour rejoindre Tokyo depuis ce hub. Pour plus d’autonomie, vous pouvez aussi louer une voiture à l’aéroport de Tokyo Haneda.

La monnaie en vigueur à Tokyo est le yen japonais. 1 euro vaut 133 yens. Un lit-dortoir en auberge de jeunesse revient à 20 euros par jour, contre 90 euros pour une chambre double dans un hôtel business. Les hébergements les plus chics se paient 260 euros la nuitée. Si votre budget est limité, préférez des nouilles à 6 euros le bol pour midi, car les menus complets ou les dégustations de sushis coûtent au minimum 25 euros par personne.

Le climat subtropical humide de Tokyo se caractérise par des étés chauds où les maximales atteignent 32 degrés avec un fort taux d’humidité. De juin à mi-juillet, les pluies sont fréquentes, un peu comme en septembre et en octobre. Le froid s’impose en hiver, même si l’air est rarement glacial et le mois de janvier affiche des minimales à 0 degré.

Entre des tours ultramodernes, comme la Tokyo skytree ou la Tokyo Tower, et des temples ou jardins traditionnels, comme celui de Senso-ji dédié à la déesse de la gratitude ou le Meiji Shrine avec son fameux jardin, vous ne manquez de lieux dépaysants à découvrir durant votre séjour. Si vous voyagez en famille, pensez à programmer une étape au zoo de Ueno, au parc de Disneyland ou à Tokyo DisneySea. Pour un moment de tranquillité et de verdure, rendez-vous au jardin de Shinjuku Gyoen. Les fans de shopping font les boutiques à Ura-Hara, dans le quartier de Harajuku ou à Odaiba. Le marché de Tsukiji offre la plus large gamme de poissons frais de la métropole. Il faut aussi faire une halte au palais impérial de Tokyo. Les fans de Miyazaki visitent le musée Ghibli, quand d’autres découvrent le Japon authentique en marchant dans les étroites ruelles de Golden Gai.

Ces informations sont exactes en date du 12 février 2018.

Les prix indiqués sur cette page sont une estimation des prix les plus bas trouvés dans les 45 derniers jours.