Le COVID-19 (coronavirus) est susceptible d’affecter vos plans de voyage. Où que vous alliez, vous trouverez les consignes les plus récentes ici.

Tous les articles

Workation : la dernière tendance du travail à distance en 2021

Nous savons que voyager est particulièrement difficile en ce moment. Mais parallèlement aux derniers conseils et mises à jour concernant le COVID-19, nous voulons continuer à vous inspirer avec de nouveaux contenus de voyage afin que lorsque le monde rouvrira ses portes, vous soyez prêt.

Venu tout droit de chez nos amis anglo-saxons, le terme « workation » allie deux mots qui semblent au départ antinomique ! D’un côté le « travail » (work) et de l’autre, les « vacances » (vacations). À la fois mot-valise et anglicisme, il peut également s’orthographier « workcation ».

S’il n’existe pas (encore) dans le dictionnaire français, ce concept a pris du galon dans l’hexagone. De votre côté, peut-être l’envisagez-vous déjà ou en rêvez-vous secrètement ? Ou peut-être au contraire que vous n’en avez jamais entendu parler…

Nous vous révélons dans cet article tous les secrets de cette nouvelle tendance de travail à distance, vous donnons toutes les astuces pour en profiter et vous proposons plusieurs destinations où poser votre ordinateur le temps d’un workation !

Notez qu’il est indispensable de toujours vérifier les directives gouvernementales locales avant de planifier ou de réserver votre séjour au ski et ailleurs.

Partir en workation en 2021

Qu’est-ce qu’un workation ?

Commençons par le commencement avec la définition du mot « workation » ! Contraction des mots « travail » et « vacances », la tendance du workation permet à certains travailleurs d’associer les deux, c’est-à-dire de mixer vie professionnelle et détente !

« Comment est-ce possible ? » vous demanderez-vous. La réponse est toute simple ! Il suffit d’embarquer son ordinateur portable et de déménager son « bureau » plus ou moins loin de votre domicile, dans un lieu propice à la détente, aux visites culturelles et/ou aux activités sportives entre deux calls ou réunions.

Freelances, entrepreneurs et mêmes salariés en accord avec leur entreprise… Ils sont de plus en plus nombreux à pouvoir ou vouloir renoncer au sempiternel « boulot-métro-tram-bus-voiture (rayez la mention inutile !)-dodo ». Au final, seuls un ordinateur, une connexion Internet et une folle envie de découvrir le monde sont obligatoires.

Une personne utilisant une tablette tactile lors d'un workation

Pourquoi les workations étaient-ils si populaires en 2020 ?

Né il y a une dizaine d’année en Californie, le workation a le vent en poupe un peu partout dans le monde chez les jeunes comme les moins jeunes. Le stress du monde professionnel, la peur de la routine et la quête de sens ont largement contribué à ce succès. Impossible ou presque hier, cette vie est devenue possible aujourd’hui alors pourquoi se priver ?

L’arrivée de la crise mondiale sanitaire a mis un gros coup d’accélérateur sur cette nouvelle pratique. De nombreux salariés ont découverte le télétravail et avec lui la possibilité de travailler partout, lorsque les pays auront réouvert leurs frontières. Le confinement a donné des envies d’ailleurs et de nature à de plus en plus de monde, travailleurs indépendants comme employés. La pratique est donc amenée à se développer dans les années à venir. Une étude table même sur le milliard de travailleurs nomades d’ici 2035 !

Un homme qui travaille sur une plage

Est-ce que le workation fait de moi un digital nomad ?

On qualifie de « nomade digital » toute personne effectuant son travail en dehors de son entreprise. Pour un indépendant, cela fonctionne à partir du moment où il/elle agit en dehors de son domicile ou de l’endroit où il/elle travaille habituellement. Le mot “digital” traduit l’idée que le travail est “numérique” et donc qu’il s’effectue depuis un ordinateur.

Même loin de chez eux, les travailleurs nomades ont également l’opportunité de se regrouper pour pouvoir échanger et s’entraider grâce notamment aux espaces de coworking qui se développent aux quatre coins du monde ou aux tiers lieux, des espaces de travail partagés et collaboratifs. 

Les amis en workation

Quels sont les meilleurs conseils pour réussir son workation ?

Avant tout projet, veuillez vérifier les directives de votre gouvernement pour connaître l’état sanitaire et sécuritaire de la destination que vous convoitez. Certains pays sont déconseillés par le ministère des Affaires étrangères.

Ensuite, nous vous conseillons d’organiser au maximum votre venue avec en premier lieu la recherche de visas disponibles pour ce type de séjour. Puis, il vous faudra décider d’une durée sur place (déménagement ponctuel ou définitif ?) et envisager une période de départ quand la situation sanitaire le permettra.

Quand tous les feux seront au vert, vous pourrez vous lancer dans le vif du sujet : demande de visa, comparatif de billets d’avion, recherche d’un logement avec connexion Wifi correcte, réservation d’un moyen de transport si besoin, etc. Même si vous aimez la spontanéité, on vous conseille de cadrer au plus votre départ afin d’éviter les mauvaises surprises et de profiter de votre expérience à fond !

Voyager et travailler c'est possible en 2021

Quelles destinations puis-je envisager au départ de la France ?

Plusieurs pays disposent déjà des visas nomade aux candidats au workation. Ces précieux sésames leur permettent de rester sur place durant une période déterminée tout en exerçant leur profession à distance.

En Europe, l’Estonie est la première à avoir lancé de type de visa. L’Etat offre la possibilité de poser ses valises pendant 12 mois dans le pays. L’Allemagne, le Portugal, la Norvège, la République Tchèque et bientôt la Croatie ont également rejoint le mouvement. Côté destinations lointaines, la Barbade, les Bermudes, le Costa Rica ou le Mexique proposent différentes formules aux candidats au télétravail longue ou courte durée.

Tallinn en Estonie
Tallinn en Estonie

Si vous souhaitez tester le concept durant un court séjour, vous pouvez également opter pour un visa touristique classique. Ce type de papier ne vous donnera évidemment aucun droit sur le territoire en dehors du fait de pouvoir séjourner sur place comme un voyageur lambda !

Afin de garder un oeil sur les destinations accessible en temps réel, connectez-vous à notre carte mondiale interactive. Elle vous permet d’avoir un aperçu de la situation en un clic.

Combien coûte un workation ?

Le coût de votre séjour dépendra de plusieurs paramètres. Le montant dépensé sera lié à la destination choisie, à la période de départ et au temps passé sur place. Notez qu’un séjour en workcation coûte parfois moins cher que vivre à son domicile… si toutefois vous n’avez pas de loyer à payer parallèlement !

Prenons comme exemple l’Estonie. Le billet d’avion pour Tallinn vous coutera entre 45 et 104 euros si vous décidez de décoller dès le beaux jours, durant le mois d’avril. Pour la voiture de location, il faudra débourser la somme de 387 euros pour un mois complet. Côté hébergements, pas moins de 39 hôtels proposent la nuit entre 19 et 44 euros. Par exemple, comptez 638 euros de « loyer » mensuel pour séjourner au bien nommé Draper Startup House For Entrepreneurs !

Autre exemple avec le Portugal. Le billet d’avion pour Lisbonne est actuellement affiché entre 18 et 34 euros pour un départ au mois de mai prochain ! La voiture de location est proposée à partir de 362 euros pour un mois complet. Enfin 85 établissements affichent des tarifs à moins de 50 euros la nuit.

Un voyageur à Lisbonne
Lisbonne au Portugal

FAQ sur le workation

Qu’est ce que le workation ?

Contraction de work (travail) et vacation (vacances), le workation ou workcation permet d’allier détente et travail dans un endroit extérieur à son lieu de résidence.

Quelles destinations proposent un visa adapté à un workation ?

Si ce type de séjour peut s’effectuer partout dans le monde, certains pays disposent de visas nomades dédiés à cette pratique comme l’Estonie, la Croatie, la République Tchèque ou le Portugal.

Quel budget faut-il prévoir pour un workation ?

Le budget d’un workation dépend de plusieurs paramètres : la destination, la durée sur place, la date de départ, le type d’hébergements, le transport, etc. Il est nécessaire d’étudier toutes ces données avant le départ pour ne pas avoir de mauvaises surprises !

Qu’est ce qu’un digital nomad ?

Un digital nomad est une personne qui travaille en dehors de son entreprise (ou de son lieu de résidence dans le cas d’un indépendant).

Un workation sur la plage

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 14/12/2020. Les restrictions de voyage peuvent avoir changé depuis. Veuillez consulter le site Internet de votre gouvernement local pour être informés des dernières règles et réglementations.

Trouvez votre prochain vol ⬇️

Vous voulez en savoir plus ?

Skyscanner est le moteur de recherche de voyages du monde entier. Il vous aide à trouver des vols, des hôtels et des locations de voitures.