Carte

vol Paris Beauvais Bucarest

Informations sur les vols de Paris Beauvais à Bucarest Otopeni

Aller-retour le moins cher le mois dernier

Compagnies directes

2

Vols par semaine

9

Temps de vol moyen, distance totale : 1891 kilomètres

2 h 50 min

Compagnie aérienne la plus populaire le mois dernier

Red Wings

Bucarest Otopeni

1 aéroport

Quand aller à Bucarest ?

Utilisez le calendrier ci-dessus pour trouver un vol Paris Beauvais Bucarest pas cher.

Entre novembre et mai, vous payez vos billets d’avion Paris Beauvais Bucarest aux meilleurs prix. En décembre, vous pouvez réserver votre vol Paris Beauvais Bucarest au tarif le plus bas de l’année.

Compagnies aériennes qui opèrent le trajet Paris Beauvais Bucarest de manière directe

Les compagnies Wizz Air et Blue Air proposent des vols directs Paris Beauvais Bucarest Otopeni.

Compagnies aériennes qui opèrent le trajet Paris Beauvais Bucarest avec escale

Si vous prenez des billets d’avion Paris Beauvais Bucarest avec Wizz Air, vous faites escale à Cluj-Napoca, tandis qu’avec Ryanair vous passez par Rome sur cet itinéraire. Les vols Paris Beauvais Bucarest assurés par Air Moldova incluent un stop à Chisinau.

Que faire à Bucarest ?

Votre arrivée à Bucarest se fait au sein de l’aéroport international d’Otopeni, appelé Henri Coanda. Ce dernier dessert la capitale roumaine et se situe à 17 kilomètres du centre-ville. De là, vous pouvez prendre le bus, le taxi, le train ou louer une voiture pour rejoindre Bucarest.

Le leu ou lei au pluriel, également appelé RON est la monnaie en vigueur à Bucarest. Un lit-dortoir en auberge coûte 50 lei (soit 10 euros), contre plus de 400 lei (90 euros) pour une chambre pour deux personnes dans l’un des hôtels les plus luxueux de la ville. Comptez 35 lei (8 euros) pour un plat du jour au restaurant, tandis qu’un menu complet revient à 60 lei (13,60 euros) dans une adresse prisée.

Le climat continental de Bucarest s’accompagne d’une amplitude thermique importante dans l’année. Les étés y sont chauds avec des maximales à 29-30°C, alors qu’en hiver, le thermomètre peut descendre à -5°C. Il neige généralement entre décembre et avril.

Celle que l’on surnomme l’ancien “Paris des Balkans” constitue une étape plaisante au cours d’un séjour en Roumanie. Si vous aimez l’architecture, vous êtes surpris par ce curieux mélange de Bauhaus, d’Art nouveau et de constructions, consacré à la gloire du dictateur Ceausescu, comme le palais du Parlement. En témoignent l’Arc de Triomphe, l’avenue de la Victoire, l’Athénée roumain ou la cathédrale patriarcale de Bucarest. Le jardin de Cişmigiu permet de pique-niquer au vert, tandis que l’église du monastère de Stavropoleos ou le musée du Paysan roumain avec ses peintures originales valent le détour. Promenez-vous dans le centre, vous verrez la statue de l’empereur Trajan nu, avec un loup dans les bras, devant le musée d’histoire nationale. C’est dans la vieille ville que vous trouvez les lieux les plus branchés de Bucarest.

Ces informations sont exactes en date du 11 octobre 2017.

Les prix indiqués sur cette page sont une estimation des prix les plus bas trouvés dans les 45 derniers jours.