Le COVID-19 (coronavirus) est susceptible d’affecter vos plans de voyage. Où que vous alliez, vous trouverez les consignes les plus récentes ici.

Tous les articles

Comment planifier un voyage multi-destinations pendant le COVID-19

La plupart des voyageurs n’ont pas pu autant pérégriner qu’ils l’auraient souhaité en 2020. Alors, si vous prévoyez de partir maintenant que les frontières s’ouvrent à nouveau, c’est logique de vouloir maximiser la variété de votre voyage. Un voyage multi-destination permet de compenser d’un manque d’aventure, et de vous rendre dans plusieurs pays qui vous intéressent.

Des vacances multi-destination peuvent donner un bon aperçu de la vie quotidienne de chaque localité. Par exemple, vous pouvez vous rendre dans la capitale finlandaise, Helsinki. Profitez d’une belle expérience sauna avant de prendre le ferry pour traverser le golfe de Finlande jusqu’à Tallinn, la toute petite capitale pittoresque de l’Estonie.

D’autres avantages aux vacances multidestination ? Cela peut être bien plus rentable que de faire trois voyages distincts. Par exemple, les vacanciers en provenance de villes européennes peuvent prendre un vol long-courrier pour Singapour (présentement uniquement ouvert au transit). Ensuite, ils maximiseront le prix du billet en empruntant certains avions Air Asia à bas prix. Ils peuvent atteindre Kuala Lumpur, Hô Chi Minh-Ville ou (une fois les interdictions actuelles levées) Bangkok. Les allers simples court-courriers depuis Singapour vers ces villes d’Asie du Sud-Est ne coûtent en moyenne que 35€ . Si vous avez parcouru toute cette distance, il semble donc dommage de ne pas en profiter.

Investigez les reglementations en vigueur dans chaque pays avant votre voyage multi-destination

Planifier votre voyage multi-destination

Quel que soit l’endroit du monde où vous allez, il y a une liste de choses à ne pas oublier. Poursuivez votre lecture en vous rendant sur notre page consacrée à la réservation de vols multi-destinations. Elle vous expliquera à utiliser Skyscanner pour réserver votre prochain voyage à destinations multiples.

1. Quelles sont les restrictions de voyage COVID-19 dans chaque destination ?

Pendant la pandémie coronavirus, voyager devient plus compliqué que d’habitude. Certaines destinations, comme le Canada, requièrent que tous les voyageurs s’isolent pendant 14 jours à leur arrivée. D’autres, comme le Brésil, exigent une preuve d’assurance voyage avec une couverture complète. Certaines nations, dont l’Équateur et l’Égypte, nécessitent aux arrivants de présenter un test PCR négatif pour le COVID-19. À certaines frontières, comme à l’arrivée en Russie, chaque visiteur est soumis à un contrôle de température. Et de nombreux états, comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis, sont fermés à tout le monde, à l’exception des résidents. Partout, le programme des avions est toujours perturbé. Certains pays, l’Inde par exemple, ont suspendu presque tous les vols internationaux à l’arrivée et au départ.

Avant de préparer votre excursion, regardez notre carte interactive des restrictions de voyage autour du monde (régulièrement mise à jour). Ensuite, consultez les sites web des gouvernements et des ambassades locaux de chaque pays pour obtenir des informations actualisées sur les conditions d’entrée. Vous pourrez y vérifier si une quarantaine est en vigueur à l’arrivée et quels documents sont à fournir afin d’accéder à chaque destination.

2. Faut-il un visa pour des vacances multi-destination ?

Les visas sont une des considérations les plus importantes pour un voyage multi-destination. Il est primordial de savoir si vous avez besoin ou non d’un visa pour chaque endroit de séjour. Un moyen rapide de le vérifier est de consulter le site web iVisa.com. Ce site offre également un service sécurisé de demande de visa.

Assurez-vous que tous vos documents de visa sont organisés avant votre départ et gardez à l’esprit qu’il peut y avoir des changements de dernière minute. Par exemple, si les restrictions de voyage COVID-19 évoluent, vous emprunterez peut-être un itinéraire différent. Cela peut entraîner une nouvelle obligation de visa.

Si vous vivez dans un des 26 nations de l’espace Schengen, vous n’avez pas besoin d’un visa pour visiter les autres pays de cette zone. Par contre, les restrictions de chaque pays en matière de coronavirus s’appliqueront. Par exemple, vous pouvez opter pour un voyage culturel de Berlin à Copenhague et à Stockholm. Vous n’aurez pas à vous soucier des visas ou — au moment où nous écrivons — des niveaux élevés d’infections coronavirus.

3. La quarantaine est-elle obligatoire à mon arrivée ou à mon retour ?

Cela dépend entièrement de vos points de départ et d’arrivée. Surveillez les sites web gouvernementaux, comme celui du gouvernement français, pour connaître les conditions d’entrée. N’oubliez pas que, lors d’un road-trip, votre itinéraire peut affecter les règles de quarantaine à respecter. Par exemple, les voyageurs qui se rendent du Royaume-Uni en Allemagne n’ont pas besoin de s’isoler à chaque extrémité, mais si vous revenez par la France et faites une escale, vous devrez vous mettre en quarantaine pendant 14 jours à votre arrivée au Royaume-Uni.

Partez en voyage multi-destination en toute sécurité

Nos conseils pour réduire les risques pendant un voyage multi-destination

1. Rester flexible et informé

Ajoutez les pages gouvernementales de chaque destination à vos favoris pour vérifier les restrictions applicables aux pays sur votre itinéraire. Consultez-les régulièrement avant votre date de départ. Voyager pendant le COVID-19 exige plus de souplesse qu’avant. Vous devrez peut-être modifier rapidement vos projets si les restrictions de voyage changent. Gardez donc toujours un œil sur les pages d’information des ambassades et des gouvernements concernés.

2. Investir dans une assurance voyage à couverture complète pour des vacances multi-destination

La principale façon de protéger l’argent que vous dédierez à vos vacances multi-destination est d’investir dans une assurance voyage à couverture complète. L’objectif est d’abriter votre voyage des évolutions inattendues. Consultez les sites web officiels des assurances pour connaître les changements de police dus au coronavirus, car certaines peuvent exiger des dates limites plus strictes relatives aux indemnisations en cas d’annulation. Parlez-en à votre assureur, étudiez les petits caractères des polices et lisez notre guide sur l’assurance voyage des billets d’avion. N’oubliez pas qu’il peut être difficile de trouver une assurance voyage convenable si vous prenez l’avion contre les dernières consignes de votre gouvernement.

Certaines compagnies aériennes offrent une couverture d’assurance COVID-19 gratuite comme incitation au voyage. Par exemple, Virgin Atlantic a mis en place une police d’assurance gratuite contre le coronavirus qui est automatiquement ajoutée à tous les vols du 24 août 2020 au 31 mars 2021 inclus.

3. Si vous partez en road-trip multi-destination, prenez des précautions à chaque arrêt

Cela inclut le port d’un masque (en particulier dans les pays où les masques sont obligatoires en public), associé à un lavage fréquent des mains et à l’utilisation d’un désinfectant pour les mains lorsque le lavage n’est pas possible. Consultez le site web de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour obtenir des conseils sur les meilleures pratiques d’hygiène en voyage – et notre guide pour faire un road-trip en toute sécurité pendant le COVID-19.

Partez en road-trip pour un voyage multi-destination inédit

4. Réserver des hôtels avec annulation gratuite

Cet été, de nombreux voyageurs ont été surpris par les changements de dernière minute concernant les frontières. Aussi incommode soit-il, voyager pendant la crise sanitaire peut représenter un risque professionnel coûteux. Pour vous protéger financièrement, réservez des hôtels qui offrent l’option d’annulation gratuite.

Nous avons créé une liste d’hôtels dans des destinations sécurisées qui offrent l’annulation gratuite — y compris le Grand Hotel des Terreaux à Lyon, l’Hôtel Les Sources de Caudalie pour des soins inédits, et l’Art Deco Imperial Hotel à Prague pour vous dépayser instantanément.

Si votre réservation d’hôtel est annulée, lisez notre guide sur comment approcher la suite.

5. Réserver avec l’annulation gratuite pour la totalité de vos vacances multi-destination

Pour les mêmes raisons que ci-dessus, il est impératif de réserver une voiture de location avec annulation gratuite lors d’un road-trip multipays pendant le covid-19.

Si vous planifiez un voyage multi-destination, demander un remboursement si les circonstances changent peut s’avérer plus facile. De plus, si vous réservez des vols, une voiture de location ou des hôtels via la même compagnie aérienne, votre voyage est techniquement considéré comme un séjour à forfait. Cela signifie que si les restrictions gouvernementales en matière de voyages changent lorsque vous êtes à l’étranger, vous devriez avoir droit à un remboursement complet.

6. Préparer un plan de secours

Un voyage multi-destination à travers plusieurs pays pendant le coronavirus doit être flexible. Il faut de la souplesse au cas où les restrictions de voyage changent. Par exemple, l’Allemagne demande que les voyageurs français se mettent en quarantaine à leur arrivée. Si vous vouliez faire un road-trip au nord-est de l’Italie, pensez à modifier d’itinéraire pour passer par la Suisse et l’Autriche. Cela vous évitera la quarantaine qui prolongera votre séjour sans beaucoup d’intérêt. Dans l’idéal, cependant, vous aurez réservé des locations de voitures, des hôtels et des vols flexibles, de sorte que vous pourrez prendre un avion de retour sans entrer du tout en Allemagne.

Des vacances multi-destination en 2020

FAQ sur les voyages multi-destinations

1. Comment faire si je traverse un pays avec des restrictions de voyage en voiture, mais que je n’y passe peu de temps ?

Si vous le faites, n’oubliez pas de respecter les restrictions en vigueur dès que vous sortez de la voiture. Par exemple, les voyageurs britanniques en Allemagne ou en Italie ne peuvent pas sortir de la voiture en France. Sinon, ils s’exposent à la règle d’auto-isolement obligatoire de 14 jours à leur retour au Royaume-Uni. Dans la mesure du possible, il est préférable d’éviter cette situation, par exemple en prenant l’avion pour l’Italie ou l’Allemagne et en louant une voiture à l’arrivée. Optez pour des politiques de réservation souples.

2. Et si mon vol à escales multiples passe par un pays soumis à des restrictions mais que je ne quitte pas l’aéroport ?

Chaque pays et aéroport a ses propres règles de transit, qui varient pour les voyageurs en fonction de leur provenance. Par exemple, les voyageurs en provenance de ces destinations sont autorisés à transiter par l’aéroport Changi de Singapour. Par contre, seuls les résidents sont autorisés à entrer à Singapour même, qui se verra également délivrer un Stay At Home Notice (SNH) de 14 jours. Renseignez-vous sur les directives de chaque aéroport que vous traversez, ainsi que sur les conseils du gouvernement de votre pays, et gardez ces pages dans vos favoris afin de pouvoir vérifier les changements pendant votre séjour.

3. Que faire si les consignes officielles de voyage pour ma destination changent pendant mon séjour ?

Si les conseils de voyage de votre gouvernement n’évoluent pas dans le bon sens pour une destination où vous y êtes déjà, votre assurance voyage devrait vous couvrir jusqu’à votre retour. Vous ne devez pas nécessairement revenir plus tôt, à condition de suivre les indications des autorités sanitaires locales. Si une mesure de quarantaine imminente affecte votre capacité à travailler ou à emmener vos enfants à l’école, vous voudrez probablement rentrer chez vous avant l’entrée en vigueur de la nouvelle politique.

Lors d’un voyage multi-pays, les nouvelles restrictions peuvent vous obliger à partir plus tôt vers votre prochaine destination. Il vous sera donc très utile de pouvoir réserver des hôtels, des trains, des vols et des voitures de location de manière flexible. Prenez contact avec votre agence de voyages, votre société de location de voiture ou votre plateforme de réservation hôtelière pour effectuer les changements nécessaires.

4. Comment s’organiser si les conseils aux voyageurs d’un pays deviennent défavorables avant mon départ ?

Si vous vous rendez quelque part contre l’avis de votre gouvernement, votre assurance voyage sera très probablement invalidée. Et si vous tombez malade, vous risquez de devoir payer des frais médicaux importants. Lors de vacances multi-pays, remplacez la destination concernée par une destination de secours.

Un voyage multi-destination en train en 2020

Pour aller plus loin…