Le COVID-19 (coronavirus) est susceptible d’affecter vos plans de voyage. Où que vous alliez, vous trouverez les consignes les plus récentes ici.

Tous les articles

Guide pratique pour un voyage au Cap Vert !

Cap-Vert est l’un des plus beaux archipels du monde. C’est le paradis des amoureux de grands espaces : vous pourrez pêcher, gravir d’imposants volcans, faire du kitesurf ou encore du canyoning sur l’île de Santo Antao... Envie de dépaysement ? Skyscanner vous dévoile tout ce que vous devez savoir pour organiser votre séjour au Cap-Vert.

Le Cap-Vert, c’est où ?

Situé à 600 kilomètres au large du Sénégal, le Cap-Vert est un archipel volcanique constitué de 10 îles. L’archipel mesure 4 033 km², une superficie équivalente à celle d’un petit département français. Suivez ce guide du Cap-Vert pour tout savoir sur votre séjour.

Carte Cap-Vert

Température au Cap-Vert : quel temps fait-il ?

Situé à 1 800 kilomètres à peine au nord de l’équateur, le climat Cap Verdien est de type tropical. Ceci étant, l’archipel étant entouré de toutes parts par l’océan Atlantique, le climat est plus tempéré que dans le reste de l’Afrique. En clair, il fait chaud toute l’année, mais jamais caniculaire. Comme vous pouvez le constater ci-dessous, les températures moyennes à Praia (la capitale de l’archipel) sont en moyenne de 19 à 24°C le matin, et entre 26 et 31°C l’après-midi. La température de la mer est comprise entre 23°C et 26°C toute l’année durant. Le climat est très sec sauf au mois de septembre où se concentre la moitié des pluies de l’année. Pour cette raison, la meilleure saison pour visiter le Cap-Vert s’étendent du mois de janvier au mois d’août et du mois d’octobre au mois de décembre.

Températures à Praia

Combien d’heures de décalage y’a-t-il avec la France ?

Cap Vert étant situé plus à l’ouest de la France, il y a deux fuseaux horaires de décalage entre la France et le Cap-Vert. Cap Vert étant à l’heure d’hiver toute l’année, le décalage horaire au Cap-Vert dépend de la saison :

• En hiver (1er janvier au 27 mars et 30 octobre au 31 décembre), le décalage horaire est de deux heures. Quand il est midi à Paris, il est 10h du matin au Cap-Vert.

• En été (27 mars au 30 octobre), le décalage horaire est de trois heures. Quand il est midi à Paris, il est 9h du matin au Cap-Vert.

décalage horaire

Y aller en avion

L’archipel n’est situé qu’à 4 500km de Paris et la durée moyenne d’un vol direct entre Paris et le Cap-Vert est d’environ 6 heures. Le coût moyen d’un billet pour le Cap Vert est 300€ aller/retour par personne en moyenne, cela dépend naturellement des mois.

Vous souhaitez faire des économies lors de vos prochaines vacances au Cap-Vert ? Vous trouvez que les billets d’avion pour le Cap-Vert coûtent trop chers ? Voici trois moyens de faire des économies :
Soyez flexible : Grâce à la fonction « mois le moins cher de l’année », vous pouvez trouver des vols dès 195€ aller/retour.

Anticipez : Réservez votre billet d’avion dès que possible, les prix ont tendance à augmenter au fil des mois qui précèdent votre séjour au Cap Vert.

Promo vols : La page « Promo vols » vous indique les meilleures promos du moment au départ de la France. La page est réactualisée tous les jours du lundi au vendredi. N’hésitez pas à y faire un tour de temps en temps : avec un peu de chance, peut-être trouverez-vous le vol de vos rêves !

Le Cap-Vert dispose de trois aéroports internationaux en activité :

Aéroport international de Amílcar Cabral : Situé au nord-est de l’archipel, cet aéroport est le plus grand de l’archipel. 6 compagnies aériennes proposent des vols directs au départ de Paris : vols réguliers avec TACV et vols saisonniers avec ASL Airlines France, Jetairfly, Transavia et XL Airways.

Aéroport international de Nelson Mandela : Aucune compagnie aérienne ne dessert cet aéroport en vol direct au départ de la France. Le Cap-Vert étant une ancienne colonie Portugaise, il existe de nombreux vols reliant la France au Cap-Vert via le Portugal.

Aéroport international de Cesária-Évora : La compagnie TACV propose des vols directs entre Paris Charles de Gaulle et l’aéroport international Cesária-Évora, un aéroport situé au nord-ouest de l’archipel.

Séjourner au Cap Vert

a. Quelles villes choisir ?

Voici une liste (non exhaustive) de villes intéressantes à visiter le Cap-Vert :

Praia

C’est la capitale et la plus grande ville de l’île. La ville abrite un pittoresque centre-ville et abrite de nombreux marchés où vous pourrez découvrir les spécialités culinaires locales.

Ville de Praia, Cap-Vert

Santa Maria

Située sur l’île de Sal, Santa Maria est réputée pour ses plages de sable fin.

Tarrafal

Située au nord-ouest de l’île de Santiago (île où se trouve également Praia), Tarrafal abrite une magnifique plage ainsi qu’un camp de prisonniers où furent jadis enfermés les opposants politiques portugais.

Cidade Velha

Située à 15 km à l’ouest de Praia, cette ville historique est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cidade Velha abrite de nombreux bâtiments historiques (voir plus loin : partie musées).

Ribeira Grande

Ribeira Grande est une petite ville de 3000 habitants située sur l’île de Santo Antão. C’est l’endroit idéal où aller si vous aimez la randonnée et souhaitez visiter le Cap-Vert côté nature. À proximité de la ville se trouve la vallée de Paul, une vallée verdoyante où vous pourrez admirer des cultures en terrasse, des caféiers, des bananiers et des paysages volcaniques.

Maison traditionnelle, Santo Antao

Où se loger ? Pourquoi ? Hôtel, BNB, chez l’habitant

Avec un SMIC d’à peine 100 euros par mois, le Cap-Vert est un pays relativement pauvre. Le coût de la vie est en moyenne deux fois plus bas qu’en France. En dehors du billet d’avion, il est possible de se loger au Cap-Vert pour vraiment pas cher. Voici les différents types d’hébergement à votre disposition :

Hôtel : Les hôtels sont dans l’ensemble relativement bon marché. Ainsi, si vous partez une semaine en pleine saison, au mois de juillet, vous pouvez trouver des hôtels avec piscine à moins de 500 euros par semaine.

Chez l’habitant : Au Cap-Vert comme ailleurs dans le monde, de nombreuses familles arrondissent leurs fins de mois en louant une chambre vide aux touristes de passage. Plutôt économique (on trouve des chambres dès 20€ la nuit sur Airbnb), ce type d’hébergement est également un excellent moyen d’en savoir plus sur la culture locale.

Sachez qu’il existe aussi quelques campings disséminés sur les différentes îles de l’archipel. C’est l’hébergement idéal si vous comptez faire des trekkings de plusieurs jours au cours de votre séjour.

Se déplacer au Cap-Vert

Se déplacer d’île en île

L’avion : le Cap-Vert est un vaste archipel qui s’étend sur 300 km d’est en ouest et autant du nord au sud. Vu les distances en jeu, la plupart des îles sont reliées entre elles par des vols intérieurs opérés par TACV, la compagnie nationale Cap Verdienne, idéal pour visiter le Cap-Vert. Seule exception notable : l’île de Sao Antao ne dispose pas d’aéroport. Pour la rejoindre, prenez un vol en direction de Sao Vincente puis rejoignez Sao Antao en bateau.

Le bateau : Il existe des liaisons maritimes entre certaines îles de l’archipel. Ainsi, les ferries des compagnies « Mar d’Canal » et « Inter-Ilhas Polaris » vous permettront d’effectuer la traversée entre les îles de São Vicente et de Santo Antão. La traversée dure un peu moins d’une heure. Quant au prix, comptez 800 escudos (environ 4€) par personne.

Se déplacer à l’intérieur d’une île

Taxis : Les taxis capverdiens sont bon marché. C’est le moyen de transport idéal pour vous déplacer sur de courtes distances. Attention toutefois : si vous effectuez de longs déplacements, le prix peut vite grimper en flèche.

Aluguer : Très prisé des locaux, les aluguers sont des minis bus collectifs qui sillonnent les îles pour chercher des passagers à transporter. C’est économique et convivial. Attention toutefois : les chauffeurs attendent que leur véhicule soit rempli pour commencer à circuler. Mieux vaut ne pas être pressé. Bon à savoir : le prix de la course dépend de la distance à parcourir. Si le prix ne vous convient pas, n’hésitez pas à négocier avec le chauffeur. Qui sait, avec un peu de chance, ça peut marcher !

Voiture de location : Louer une voiture est le moyen de transport idéal pour vous déplacer là où bon vous semble et visiter le Cap-Vert librement. Attention toutefois : certaines routes (comme la route de la corde) peuvent être difficiles d’accès. Soyez prudent si vous vous déplacez en voiture ou en scooter de location.

Route, Cap-Vert

Les bonnes adresses au Cap-Vert

Les restaurants

Que faire au Cap-Vert ? Découvrir la gastronomie locale. La nourriture est délicieuse et bon marché : en moyenne, comptez 5 à 15€ par personne pour manger au restaurant. Profitez-en pour déguster les différentes spécialités locales. Si vous aimez les poissons et les fruits de mer et séjournez à Sal, nous vous suggérons de manger au « Marea » ou « Faroline », deux restaurants qui ont obtenu le certificat d’excellence par Tripadvisor !

Les spécialités locales à goûter

La gastronomie cap-verdienne est délicieuse. Voici quelques spécialités à déguster lors de vos vacances au Cap-Vert :
Cachupa : Une sorte de ragoût de maïs et de haricots accompagné de viande. C’est le plat national cap-verdien.

Churrasco : C’est de la viande grillée.

Poissons et fruits de mer : le Cap-Vert étant entouré de toute part par l’océan atlantique, les poissons et fruits de mer sont très appréciés. Vous pourrez goûter de délicieuses langoustes, des poulpes ou encore du mérou (garupa) !

• En dessert, vous pourrez goûter du flan au fromage ou une large variété de fruits exotiques tels que des papayes, des goyaves ou encore des mangues !

Fruits de mer

Tourisme au Cap-Vert : Quoi voir ?

a. Musées à visiter

Voici quelques musées et sites historiques à ne pas manquer lors de vos vacances au Cap-Vert

Fortaleza Real de San Felipe : Cidade Velha est une jolie ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Venez explorer le centre historique ainsi que « real de San Felipe », une imposante forteresse d’où vous pourrez admirer un joli panorama sur la mer en contrebas.

Couvent de Sao Francisco : Situé lui aussi à Cidade Velha, ce couvent se trouve dans un environnement d’une beauté à couper le souffle. En chemin, ne manquez pas de vous promener le long de la Rue Banana.

Camp de concentration de Tarrafal : C’est là où étaient enfermés les prisonniers politiques à l’époque du dictateur Salazar. Visiter le Cap-Vert sans passer par ce lieu serait dommage.

Torre de Belém : Elle est située à Mindelo. À l’intérieur de la tour se trouve un petit musée qui vous permettra d’en savoir plus sur l’histoire de la ville.

b. Plages

Le Cap-Vert regorge de jolies plages. Voici trois plages parmi les plus belles d’entre elles :

Praia de Santa Maria : une des plages les plus belles du Cap-Vert

Praia de Chaves : une plage réputée pour ses dunes

Praia de Tarrafal : une jolie plage de sable fin

Praia de Chaves

Plage de Tarrafal

c. Autres lieux à explorer

Le Cap-Vert ne se résume pas à ses seules plages paradisiaques. Voici quelques autres endroits à ne pas manquer lors de votre séjour au Cap-Vert :
Pico de Fogo : ce majestueux volcan culmine à 2 829 mètres d’altitude. Au sommet de celui-ci se trouve une imposante caldeira.

Pico de Fogo

Vallée de Paul : une charmante vallée verdoyante où il fait bon randonner.

Turtle Walks & Hatchery Visits : si vous venez en août, peut-être aurez-vous l’occasion d’admirer l’éclosion des œufs de tortue et les bébés tortues foncer vers la mer. C’est une belel manière de visiter le Cap-Vert.

Santo Antao : l’île abrite 13 sites où vous pourrez faire du canyoning.

Serra de Malagueta : un joli massif montagneux protégé en tant que parc naturel. C’est le paradis des randonneurs et l’occasion de découvrir un cadre enchanteur durant votre séjour au Cap-Vert.

Serra de Malagueta

Culture capverdienne

Traditions locales

Le plus grand événement culturel du Cap-Vert est le carnaval de Mindelo, qui est organisé chaque année à l’occasion de Mardi gras. Vous pourrez admirer de jolies danseuses vêtues de tenues de carnaval ainsi que de nombreux chars hauts en couleur. Le tourisme au Cap-Vert, c’est aussi découvrir des coutumes locales.

Info pratique : le carnaval de Mindelo aura lieu cette année du 5 au 10 février 2016

Faut-il donner un pourboire ?

Les salaires étant bas au Cap-Vert, le pourboire constitue une partie importante de la rémunération des serveurs ou des employés d’hôtel. Pour cette raison, il est plus que recommandé de laisser 5% à 10% du prix de votre addition en guise de pourboire.

Conseil : L’escudo (la devise locale) n’est pas convertible. Sauf si vous collectionnez les pièces, cela ne sert à rien de repartir en France avec des escudos. S’il vous reste des escudos dont vous ne savez pas quoi faire à la fin de votre séjour, n’hésitez pas à donner des pourboires généreux !

Horaires des principaux repas

Il n’y a pas d’horaires spéciaux : les Cap-Verdiens aiment manger à toute heure de la journée !

Comportements à éviter (s’il y en a)

Voici quelques conseils pour bien voyager :

• Le Cap-Vert est un pays globalement sûr, mais ses habitants sont pauvres. N’exhibez pas vos richesses en sortant des liasses de billets au moment d’acheter un jus de fruit. Restez humbles !

• Le Cap-Vert ayant un climat aride, l’eau est un bien précieux. Prenez des douches courtes et utilisez l’eau avec parcimonie.

• Même si vous êtes en vacances, évitez de vous promener torse nu en ville. C’est irrespectueux vis-à-vis des locaux et c’est interdit. Ne restez torse nu qu’au bord de la plage. Si vous avez du mal à supporter les grandes chaleurs, emportez avec vous des habits amples, de préférence en toile.

Envie de voyage ? Skyscanner a été élu meilleur comparateur de vols de l’année. Skyscanner vous aide à trouver des vols, des chambres d’hôtel et des voitures de location au meilleur prix.

Inscrivez-vous pour recevoir nos promos par email