Tous les articles

La vraie législation sur les coffee shops aux Pays-Bas

Les Pays-Bas sont connus pour les tulipes, les moulins, les sabots... et aussi le cannabis. En 2010, cette plante a rapporté plus de 2 milliards d’euros au pays ! Mais qu'en est-il de la loi sur le cannabis aux Pays-Bas ? Un point s'impose.

L’industrie du cannabis aux Pays-Bas essuie de plus en plus de critiques et certaines rumeurs affirment que les étrangers n’ont plus le droit d’acheter du cannabis aux Pays-Bas. Qu’en est-il ? On démêle le vrai du faux : la vraie législation sur les coffee-shops aux Pays-Bas.

Est-il légal de fumer du cannabis en Hollande ?

Les drogues (cannabis inclus) sont officiellement illégales aux Pays-Bas. Mais la législation hollandaise fait la distinction entre les drogues dures (qu’il est interdit de distribuer, de vendre, de produire ou de posséder) et les « drogues douces » (dont fait partie le cannabis).

La vente de cannabis (ou son achat) demeure illégale, mais les effractions sont non poursuivies : les policiers préfèrent cibler les gros trafiquants qui vendent des drogues dures plutôt que de chercher des noises aux petits consommateurs ayant quelques grammes d’herbe sur eux à condition de respecter les 5 règles d’or adoptées par le parlement en 1996 :

• Pas de drogues dures

• Pas de publicité

• Respect de l’ordre public

• Interdiction de vendre à des mineurs

• Pas plus de 5 grammes par transaction et par personne

Les coffee shop d’Amsterdam sont-ils interdits aux étrangers ?

De nombreuses rumeurs affirment que les coffee shops d’Amsterdam sont réservés aux habitants de la ville. C’est faux. Cependant, il est vrai qu’en mai 2012, une loi était passée qui obligeait les coffee shops de certaines villes (comme Maastricht) à réserver l’accès aux titulaires d’une carte spécifique, la « wietpas », qui ne pouvait être obtenue que par les seuls résidents Hollandais. Cinq mois plus tard, cette loi fut abrogée, donnant la possibilité à chaque commune de décider si les coffee-shops doivent être réservés aux seuls Hollandais ou si les étrangers peuvent y avoir accès. « Business » oblige, la mairie d’Amsterdam a décidé que les coffee-shops d’Amsterdam resteraient ouverts aux étrangers (et donc aux Français).

Dans quelles villes trouve-t-on les coffee shop interdits aux étrangers ?

La plupart des villes des Pays-Bas autorisent les étrangers à fréquenter les coffee-shops. Toutefois, un certain nombre de villes du sud du pays, traditionnellement touchées par le « tourisme de la drogue » (touristes venus uniquement acheter de la drogue sans passer la nuit sur place, donc ne faisant pas tourner l’économie locale) ont interdit l’accès des coffee-shops aux étrangers.
Alors quelles sont les villes* où les Français ont le droit de rentrer dans un coffee-shop pour acheter du cannabis et quelles sont les villes où cela est interdit ?

Les villes dont les Coffee-shops acceptent les touristes étrangers*

Amsterdam, Kerkrade, La Haye, Utrecht, Rotterdam, Gouda, Leiden, Weert, Winschoten, Assen, Groningen, Leeuwarden, Meppel, Apeldoorn, Deventer, Emmen, Zwolle, Delft, Schiedam, Gorinchem, Zoetermeer, Haarlem, Hengelo, Enschede, Nijmegen, Arnhem, Zutphen

Les villes dont les Coffee-shops sont réservés aux seuls locaux*

Haarlemmermeer, Maastricht, Sittard, Culemborg, Goes (et tout le reste de Zeelande), Tilburg
Breda, Oss, Den Bosch, Venlo, Geleen, Venray, Terneuzen, Doetichem, Dordrecht, Amersfoort

*La liste est non-exhaustive, exactes au 14 novembre 2017; les informations proviennent du site Guide-coffeeshops.com

Is it possible to smoke on the street in Amsterdam and the Netherlands?

As previously mentioned, in the Netherlands, cannabis is not legal, it is only tolerated , and only in certain places . The use of cannabis is strictly prohibited in nightclubs, bars or festivals. It is strictly forbidden to smoke cannabis near a school. Some areas have “no smoking weed” signs. Respect them.

Can we smoke cannabis on the street in Amsterdam? In general, avoid smoking cannabis on the street. It is very frowned upon by local people. Do not give a bad image of French people abroad. In conclusion, smoking cannabis is prohibited, but tolerated, provided that you do it discreetly, that is to say inside a coffee shop or in a private place such as your hotel room or your B&B and only if the hotel’s internal regulations authorize it.

Quelle quantité de cannabis peut-on acheter aux Pays-Bas ?

Il est autorisé d’acheter du cannabis à condition de ne jamais avoir plus de 5 grammes de cannabis sur vous. Si vous possédez plus de 5 grammes, la police peut considérer que vous faites du commerce et vous infliger une amende pouvant atteindre 3 500 euros. Détenir plus de 30 grammes de cannabis est un délit passible de deux ans d’emprisonnement et d’une amende pouvant atteindre 16 750 euros.

Vers la législation du cannabis pour les Pays-Bas ?

Début 2017, une loi légalisant la production de cannabis aux Pays-Bas a été votée, mais qu’est-ce que ça change ? Concrètement, il s’agit pour l’état de couper l’herbe sous le pied des trafiquants en autorisant une liste triée sur le volet de producteurs à planter du cannabis. Ce cannabis sera ensuite fourni dans les lieux de distribution habituels.

Légalisation du cannabis aux Pays-Bas, ce que ça change pour les consommateurs ?
En autorisant une liste restreinte de producteurs, cela permet tout d’abord une traçabilité exemplaire du cannabis, mais aussi un cannabis de meilleure qualité. Enfin, la production étant moins chère que de se fournir, le prix devrait aussi baisser, mais ce n’est pas une raison pour en abuser.

Règles à respecter absolument: L’usage des drogues n’est jamais sans risque notamment aux Pays-Bas dans la mesure où les drogues peuvent être beaucoup plus concentrées qu’en France. Si jamais vous décidez d’en consommer, modérez vos dosages, n’achetez jamais de la drogue dans la rue. Ne conduisez jamais après avoir consommé du cannabis. Ne consommez jamais de drogue seul. Si un ami se sent mal, ne le laissez jamais seul. En cas d’urgence, appelez les secours au 112, il n’y a aucun risque : les médecins sont tenus au secret médical et sont là pour vous aider, pas pour appeler la police.

Rappel : si le cannabis est toléré aux Pays-Bas, ce n’est pas le cas en France. Ne tentez pas le diable, les contrôles à la frontière sont nombreux. Ne prenez pas de risques inutiles : s’il vous reste quelques grammes à la fin de votre séjour, jetez le cannabis qu’il vous reste à la poubelle.

[L’usage des drogues n’est jamais sans risque. Cet article n’est pas une incitation à la consommation. Les informations contenues dans cet article sont exactes au 14 novembre 2017]

Trouvez votre prochain vol ⬇️

Carte