Le COVID-19 (coronavirus) est susceptible d’affecter vos plans de voyage. Où que vous alliez, vous trouverez les consignes les plus récentes ici.

Tous les articles

Check-list voyage 2020 : ce que vous devez savoir

Plus que les loisirs ou les affaires, les voyages sont importants car ils nous relient aux personnes que nous aimons et aux endroits où nous avons créé des souvenirs. Maintenant que le monde se rouvre lentement et que les voyages redeviennent une option, nous devrions prendre les mesures nécessaires pour rester informés et être préparés lorsqu’il s’agit de voyager en toute sécurité.

Alors que le confinement s’atténue lentement, de plus en plus de voyageurs commencent à penser à réserver leurs vacances. L’optimisme est prudent : dans notre dernier sondage hebdomadaire, 57 % des personnes* ont déclaré qu’elles pensaient que la situation des voyages dans le monde s’améliorait. Mais bien que les lignes aériennes et les pays commencent à se rouvrir, beaucoup d’entre nous sont anxieux, ce qui est compréhensible. Après tout, il y a tellement plus à prendre en compte maintenant, des nouveaux articles incontournables (bonjour, désinfectant pour les mains) au jargon étrange de l’industrie (bulles de voyage et couloirs aériens, quelqu’un ?)

Que vous ayez les besoin de bouger en ce moment ou que vous planifiez pour l’avenir, notre check-list pour les voyages comprend tout ce que vous devez savoir, des politiques d’annulation compliquées aux pays à nouveau ouverts aux affaires, avant de réserver vos vols en 2020.

Où puis-je voyager ? Dois-je voyager ?

Quand est-ce que les voyages deviendront-ils possibles ?

Après de nombreuses semaines d’incertitude, les voyageurs ont de bonnes nouvelles car de nombreux pays ont à nouveau ouvert leurs frontières au tourisme international. Cela signifie que vous pouvez désormais voyager si vous le souhaitez, sous réserve que votre choix de destinations soit plus restreint qu’auparavant. Consultez le site web de votre gouvernement consacré aux conseils aux voyageurs pour savoir quelles sont les destinations ouvertes et quelles restrictions pourraient encore s’appliquer.

Vous pouvez également faire référence à notre article régulièrement mis à jour sur les restrictions de voyage liées au coronavirus pour plus d’informations sur les frontières et l’accessibilité internationale.

Où pouvons-nous aller ?

Selon le JDF : « Depuis le mercredi 1er juillet, l’Union européenne a rouvert ses frontières à 15 pays hors de l’Europe, avec pour certains des conditions sanitaires à respecter. Les 27 Etats membres de l’Union européenne ont donc donné leur feu vert aux pays dans lesquels l’épidémie de Covid-19 semble maîtrisée : le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, le Japon, la Corée du Sud, la Thaïlande, l’Uruguay, la Serbie, le Monténégro, la Géorgie, la Chine (à condition que les touristes européens soient autorisés à aller également en Chine, ce qui n’est pour le moment pas le cas) et le Rwanda. Cette liste de pays sera révisée toutes les deux semaines en fonction de l’évolution de l’épidémie. Depuis le 15 juin, il est par ailleurs possible de voyager en France et en Europe. Les modalités et les consignes sanitaires sont toutefois propres à chaque pays : prise de la température, quatorzaine obligatoire, test préventif, port du masque obligatoire dans les lieux publics. »

Qui devrait voyager ?

Les compagnies aériennes et les aéroports font de leur mieux pour assurer la sécurité de tous leurs passagers, mais chacun doit faire sa part. Cela signifie qu’il faut rester chez soi s’il y a un risque de contracter le coronavirus. Il est de votre responsabilité d’éviter de voyager si :

  • vous présentez l’un des symptômes (ou l’avez présenté au cours de la semaine écoulée).
  • vous vous auto-isolez à cause des symptômes.
  • vous partagez un foyer ou vous êtes régulièrement en contact avec une personne qui a présenté des symptômes de coronavirus au cours des 14 derniers jours.
  • vous avez été conseillé de vous auto-isoler par un service de test et de dépistage.

Au cas où vous auriez besoin d’un rappel, les principaux symptômes à surveiller sont une toux continue, une température élevée et une perte (ou un changement) de votre sens du goût et de l’odorat. Bien que cela puisse être dû à un simple rhume d’été, il vaut mieux être prudent.

En fin de compte, c’est à vous de décider si vous vous sentez suffisamment en sécurité pour voyager – la santé est fondamentale à votre check-list. Cela dit, les membres des groupes à risque élevé et modéré doivent mettre leurs projets de vacances en attente. Cela inclut les personnes de plus de 70 ans, celles qui souffrent de maladies pulmonaires non graves comme l’asthme, qui prennent des médicaments qui affectent le système immunitaire ou qui ont des problèmes affectant le cerveau et les nerfs.

Si vous n’êtes pas sûr d’être à risque, vous pouvez trouver une liste complète des symptômes sur le site web du gouvernement français.

Nouvelles règles dans les aéroports pendant la pandémie

Chaque aéroport est différent, alors consultez les sites officiel de vos aéroports de départ et d’arrivée avant de partir. Cela dit, ils ont tous mis en place de nouvelles mesures pour protéger les voyageurs contre les risques du coronavirus. Leur check-list peut s’agir notamment des mesures suivantes :

Le port du masque : vous devez absolument porter un masque dans l’avion, mais certains aéroports exigent également que les adultes et les enfants portent un masque lorsqu’ils se trouvent dans un terminal. En savoir plus sur le port du masque pendant les voyages.

Contrôle de la température : Les aéroports de Paris expérimentent un contrôle de la température à l’arrivée de chaque vol.

Moins de terminaux : les grands aéroports ont fermé certains terminaux. Par exemple, Heathrow n’a actuellement que des départs des terminaux 2 et 5.

Distanciation sociale : la disposition des sièges et les systèmes de files d’attente ont été réorganisés pour faciliter la distanciation sociale. Certains aéroports ont également mis en place des systèmes de flux à sens unique pour limiter les contacts entre les personnes.

Réduction des options de vente au détail : ne vous attendez pas à faire des provisions dans les boutiques hors taxes. La plupart des boutiques et des restaurants des aéroports sont fermés pour le moment. Les magasins vont lentement rouvrir au fur et à mesure que d’autres vols sont programmés, bien qu’il soit sage de prévoir quelques collations.

Politique d’annulation des vols

Avec tant d’incertitudes sur les itinéraires à suivre, il est important de savoir que vous êtes protégé en cas d’annulation de votre vol. Heureusement, la plupart des compagnies aériennes ont mis en place des politiques souples pour rassurer les passagers pour faciliter la exhaustivité de votre check-list.

Par exemple, à partir du 20 juin 2020, Virgin Atlantic facilite les réservations en permettant aux clients de changer de vol gratuitement jusqu’en septembre 2022. Norwegian offre aux clients une prime de 20 % pour un futur voyage s’ils optent pour un crédit de vol au lieu d’un remboursement. De même, TUI offre aux clients un crédit de remboursement complet plus une incitation à la réservation de 20 %. Richard Sofer, leur directeur du développement commercial et des affaires, déclare :

« Nous sommes aussi flexibles que possible pour nos clients qui ont déjà une réservation mais qui ne se sentent pas à l’aise pour voyager en ce moment. Toute personne qui a réservé avant le 17 mars 2020 et qui doit voyager jusqu’au 31 août 2020 peut modifier son voyage pour tout autre voyage actuellement en vente, si elle le fait avant le 10 juillet ».

Richard Sofer, directeur du développement commercial et des affaires chez TUI

Ces politiques sont susceptibles de changer, mais vous pouvez trouver ici une liste actualisée des principales politiques d’annulation des compagnies aériennes afin de verifier votre check-list.

Politique d’annulation des hôtels

Si les taux de coronavirus continuent à fluctuer tout l’été, les hôtels pourraient devoir fermer à bref délai. C’est la raison pour laquelle il est préférable, lors de l’organisation du voyage, de rechercher un hébergement qui dispose déjà d’une politique d’annulation souple. Il est ainsi facile d’obtenir un remboursement si vous devez annuler dans les 24 ou 48 heures suivant votre séjour. C’est particulièrement pratique si votre vol est annulé ou si vous présentez des symptômes de COVID-19 et décidez de ne pas prendre l’avion.

De nombreux grands groupes hôteliers ont mis en place de nouvelles politiques d’annulation en raison de la pandémie. Par exemple, Marriott International autorise les changements et annulations complets, sans frais, jusqu’à 24 heures avant l’arrivée, jusqu’au 5 juillet – même sur leurs tarifs de réservation plus restrictifs. De même, Radisson offre des modifications et des annulations gratuites jusqu’à 24 heures avant l’arrivée sur les nouvelles réservations, jusqu’au 31 août 2020. Voici ce qu’il faut faire si votre réservation d’hôtel est annulée.

Nous avons également introduit une nouvelle fonction sur le Skyscanner qui indique le score de propreté de tous les hébergements :

« Les prestataires de voyages réagissent aux nouvelles préoccupations des consommateurs en mettant en œuvre et en améliorant les normes d’hygiène afin d’inspirer confiance et de se différencier. Les clients peuvent désormais consulter un nouveau score de propreté intégré sur toutes les propriétés d’hébergement proposées sur notre plateforme afin de s’assurer que les clients prennent une décision en connaissance de cause ».

Jon Thorne, directeur de la satisfaction des utilisateurs chez Skyscanner

Comment protéger mon voyage ?

Dans un contexte aussi incertain, il est très risqué de placer beaucoup d’argent dans des vacances qui pourraient être annulées. Voici quelques moyens de réduire vos risques de perdre de l’argent.

Souscrivez une assurance voyage

De toute façon, nous vous recommandons toujours d’ajouter une assurance à votre check-list, mais pendant la pandémie, c’est plus important que jamais. Les assureurs de voyage sont assez réticents au risque, et depuis mi-mars, beaucoup d’entre eux ont cessé de couvrir les annulations liées au coronavirus. Avant de souscrire une police d’assurance pour votre check-list, lisez toujours les petits caractères. Bien qu’il soit peu probable qu’ils couvrent les annulations dues au coronavirus, certains vous couvriront si vous ne pouvez pas voyager parce que vous ou un membre de votre famille avez contracté le virus. Pour plus d’informations, consultez notre guide sur la souscription d’une assurance voyage en cas de coronavirus.

« Si vous avez souscrit une assurance voyage avant que le coronavirus ne devienne un événement connu, alors, en règle générale, vous serez couvert. La date de référence varie selon les assureurs, mais le 12 mars est une base fréquemment référencée. Il s’agit de la date à laquelle l’OMS a déclaré que le coronavirus était une pandémie et qu’il était devenu un « événement connu ». Si vous cherchez une nouvelle couverture, étudiez les petits caractères et, là encore, pensez à parler à un représentant au téléphone ou par courriel pour vous assurer de ce qui est couvert ».

Martin Nolan, directeur principal des affaires juridiques, publiques et réglementaires chez Skyscanner

Rechercher des politiques d’annulation souples

Comme il est peu probable que votre assurance voyage vous aide en cas d’annulation de votre voyage, il est préférable de vous assurer que vous êtes protégé par les compagnies elles-mêmes. De nombreuses compagnies ont assoupli leur politique d’annulation, mais il vaut mieux ne pas faire d’hypothèses. Que vous réserviez un vol, un hôtel ou une voiture de location, prenez toujours le temps de lire les petits caractères de leur politique d’annulation. Cela assurera que votre check-list est solide. Certaines vous permettront d’annuler gratuitement jusqu’à midi le jour même de l’arrivée. Il vaut la peine de rajouter à votre check-list de dépenser un peu plus pour l’option la plus souple.

Utilisez votre carte de crédit pour réserver

Même si vous avez beaucoup d’argent sur votre compte de débit, l’utilisation de votre carte de crédit peut vous fournir une protection juridique supplémentaire. Il suffit de regarder la police de votre contrat bancaire pour savoir si vous avez une couverture supplémentaire de voyage.

Port du masque

Qui aurait cru que la tendance de l’année serait le port d’un masque ? Mais effectivement, il est essentiel à notre check-list. Les pays ont des règles et des réglementations différentes sur le lieu et le moment où vous devez les porter. Il est donc toujours bon de s’informer avant de partir en voyage.

Dans la plupart des pays européens, le port d’un masque est obligatoire dans les transports publics. Lyft, Ola et Uber ont également rendu le port du masque obligatoire afin de protéger leurs conducteurs. Il n’est donc pas surprenant que vous deviez également porter un masque en vol. Là encore, les réglementations varient d’une compagnie aérienne à l’autre, mais la majorité d’entre elles les appliquent. Ryanair et easyJet exigent le port d’un masque, mais n’en fournissent pas. Lufthansa, KLM, Air France et British Airways demandent également aux passagers de porter un masque.

Si vous n’avez pas encore eu à porter un masque, vous vous demandez probablement comment en porter un et à quelle fréquence changer son filtre. L’Organisation mondiale de la santé a publié des directives détaillées à ce sujet, et nous avons également écrit tout ce que vous devez savoir sur le port du masque pendant le voyage.

Comment faire ma valise ?

Si vous êtes un grand voyageur, votre check-list est probablement perfectionné. Nous vous recommandons de la mettre à jour avec les éléments suivants :

Quelques masques et suffisamment de filtres de rechange pour tout votre voyage : il est facile de les commander en ligne lorsque vous êtes chez vous, mais il peut être plus difficile de les trouver une fois que vous êtes à l’étranger.

Un thermomètre numérique : la fièvre est l’un des principaux symptômes de la COVID-19, et le fait de détecter le symptôme à temps permet de s’isoler et de réduire les risques de propagation de la maladie.

Gants : n’oubliez pas de les jeter après avoir touché quelque chose, et ne vous touchez pas le visage lorsque vous les portez.

Désinfectant pour les mains : idéal pour garder les mains propres pendant les déplacements.

Lingettes antibactériennes : utilisez-les pour essuyer des surfaces telles que votre siège dans l’avion et vos bagages.

Médicaments : apportez des comprimés contre les maux de tête, les allergies et l’indigestion, ce qui vous évitera de vous rendre à la pharmacie à votre arrivée pour réduire vos risques d’exposition aux personnes malades.

Nouilles instantanées : si vous devez vous isoler une fois arrivé, le fait d’avoir quelques aliments non périssables comme des nouilles instantanées vous permet de manger sans quitter votre chambre.

« Envisagez de télécharger des applications pour vous assurer que vous n’avez pas à transporter de documents papier (principalement l’enregistrement, la sécurité, l’embarquement et la confirmation d’hôtel). Pensez également à prendre la plupart de vos devises étrangères sous forme électronique. Les cartes multidevises avec porte-monnaie électronique vous permettent d’éviter les frais bancaires internationaux et d’utiliser le paiement sans contact plutôt que les billets et les pièces ».

Dave Thomson, chef de cabinet de Skyscanner

FAQ sur la check-list 2020 pour les voyages

Que dois-je emporter d’autre si je voyage ?
Voici une partie du check-list physique à prévoir. Apportez des articles d’hygiène comme un désinfectant pour les mains, des gants en latex, des masques et filtres de rechange et quelques lingettes antibactériennes. Il est également utile d’apporter vos propres médicaments, comme du paracétamol, et un thermomètre numérique pour surveiller les symptômes. Pensez à emporter des aliments prêts à l’emploi au cas où vous devriez être mis en quarantaine à votre arrivée.

Que se passe-t-il si mon vol est annulé ?
Face à la propagation du COVID-19, la plupart des compagnies aériennes ont assoupli leur politique d’annulation. Nombre d’entre elles proposent un remboursement intégral, la possibilité de réserver à nouveau gratuitement ou un bon de voyage pour de futurs vols. Certaines proposent même des mesures incitatives, comme un bon de 20 % pour un futur voyage. Renseignez-vous toujours auprès de la compagnie aérienne pour savoir ce qu’elle propose.

Dois-je souscrire une assurance pour mon vol ?
Bien que les compagnies d’assurance ne couvrent pas les annulations dues au coronavirus, il est conseillé de souscrire une assurance voyage pour votre vol et pour votre check-list en général. Selon la police, celle-ci peut vous couvrir si vous présentez des symptômes et devez annuler ou si vous avez une urgence familiale. Elle vous couvrira également contre tout problème non lié au coronavirus. Lisez toujours les petits caractères.

Les avions sont-ils nettoyés après chaque vol ?
Les avions sont généralement nettoyés après chaque vol, les déchets étant enlevés et les sièges rapidement essuyés avec un désinfectant. De nombreuses compagnies aériennes ont intensifié cette pratique depuis que le coronavirus est devenu un problème majeur. Chaque compagnie aérienne est différente, il est donc préférable de consulter leur site web pour connaître leur politique. Nous vous recommandons d’apporter vos propres lingettes pour désinfecter votre siège, par mesure de sécurité.

Dois-je porter un masque en voyage ?
Oui, vous devez porter un masque en voyage – c’est primordial à votre check-list. Le port d’un masque dans les transports publics est obligatoire dans la plupart des pays européens, y compris en France, et des entreprises privées comme Uber and Lyft le font également respecter. Les politiques diffèrent selon les aéroports et les compagnies aériennes, mais en règle générale, la plupart d’entre elles exigent que leurs clients portent un masque facial. Consultez le site web officiel de votre compagnie aérienne, ainsi que celui de l’aéroport de départ et d’arrivée, pour obtenir des conseils actualisés.

Bien entendu, tout le monde ne sera pas encore prêt à prendre l’avion. C’est à vous de décider si vous voulez voyager. Nous espérons que cet article vous a donné les informations dont vous avez besoin pour prendre votre décision un peu plus facilement.

*11 684 personnes interrogées dans le monde entre le 15 et le 21 juin 2020

Vous voulez en savoir plus ?

Notre centre de conseils aux voyageurs sur les coronavirus est mis à jour chaque jour avec les dernières nouvelles et informations

Si vous avez besoin d’inspiration, nous avons récemment rencontré Jess Parr de The Layover Life pour discuter des destinations de rêve à visiter après le confinement

Skyscanner est le moteur de recherche de voyages du monde entier. Nous vous aidons à trouver des vols, des hôtels et des locations de voitures.