Le COVID-19 (coronavirus) est susceptible d’affecter vos plans de voyage. Où que vous alliez, vous trouverez les consignes les plus récentes ici.

Tous les articles

L’avenir du transport aérien : Voler après la crise COVID-19

La pandémie de Covid-19 a eu un impact lourd sur l’industrie aéronautique et les voyages en général. Alors que le monde émerge d’un état d’urgence global, l’hygiène et la sécurité sont plus que jamais prioritaires. Le premier de notre série sur le nouveau monde du voyage se penche sur l’avenir du transport aérien après la pandémie de COVID-19. Nous examinerons les nouvelles mesures qui pourraient être prises afin de créer des nouvelles normes.

Le coronavirus cloue les avions au sol

Environ 4,5 milliards de personnes ont voyagé par voie aérienne en 2019 (Statistica) et ces chiffres devraient augmenter en 2020. La pandémie de Covid-19 a alors frappé et les pays du monde entier ont fermé leurs frontières. Selon l’endroit où vous viviez, on vous a dit de rester à l’intérieur ou de ne faire que les déplacements indispensables. Les pays ont soit fermé complètement leurs frontières, soit imposé des quarantaines strictes pouvant aller jusqu’à deux semaines. Les mesures destinées à stopper la propagation du virus ont permis de consolider l’industrie du voyage.

Les vols intérieurs ont repris dans certaines endroits en Asie, notamment en Chine, en Corée, à Singapour, en Australie et en Inde, ainsi qu’en Amérique du Nord et en Europe. Autre nouvelle prometteuse, plusieurs pays de l’UE ont ouvert leurs frontières aux autres États membres de l’UE. De plus, de nombreux autres pays de l’UE et de l’espace Schengen se sont également engagés à ouvrir leurs frontières les uns aux autres d’ici la fin juin.

La Chine et Singapour ont ouvert une  » voie rapide  » et des discussions sont en cours entre l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les îles du Pacifique pour créer leur propre  » bulle de voyage « . Pour obtenir un guide actualisé sur les restrictions aux frontières de chaque pays, consultez la carte interactive du centre de voyage de l’IATA.

La reprise se dessine pour le voyage aérien

La pandémie est encore loin d’être terminée, le nombre de nouveaux cas ne cessant d’augmenter. Cependant, l’optimisme est devenu de rigueur dans le monde entier et l’avenir du transport aérien semble bien plus prometteur qu’il y a deux mois. L’IATA a publié des données montrant que le nombre total de vols quotidiens a augmenté de 30 % entre le point bas du 21 avril et le 27 mai. Le nombre de recherches de vols est en constante augmentation, tout comme le nombre de réservations. La question aujourd’hui est d’anticiper le moment où est-ce que le tourisme international va pas reprendre, plutôt que s’il va reprendre.

Les données de Google Trends montrent comment l’hygiène et la sécurité sont devenues deux des considérations les plus importantes pour les voyageurs. De plus en plus de personnes se demandent  » Est-il prudent de prendre l’avion maintenant ?  » et les recherches de  » visière  » ont atteint un niveau record dans le monde entier.

Nous avons mené une enquête auprès de plus de 850 voyageurs des États-Unis, du Royaume-Uni et d’Australie en leur demandant ce qu’ils considéraient comme le plus important pour choisir un vol depuis l’apparition du Covid-19. Nous avons demandé aux voyageurs de classer les options qui comprenaient  » le bien-être des passagers et de l’équipage « ,  » les options de réservation flexibles  » et  » les processus de nettoyage des aéroports « .

Il n’est pas surprenant que « l e bien-être des passagers et de l’équipage « ,  » les processus de contrôle sanitaire « ,  » les processus de nettoyage de la cabine améliorés  » et  » la qualité de l’air dans l’avion  » soient arrivés en tête. Outre les mesures d’hygiène et de sécurité, les  » options de réservation flexibles  » ont également obtenu un score élevé dans notre enquête.

Contrôles de santé à l’enregistrement

Chacun a ses propres raisons de vouloir voyager à nouveau. Au cas où vous vous demanderiez, voici quelques-unes des nôtres (EN UK). Quel que soit l’avenir du transport aérien, une chose est sûre : les gens voudront renouer avec leurs amis et leur famille et visiter des endroits qu’ils n’ont jamais vus auparavant.

Les voyageurs retrouveront une expérience très différente de celle qu’ils ont quittée. Les aéroports ont introduit une série de nouvelles mesures pour rendre les voyages aériens plus secures pour les voyageurs et leur personnel. Parmi ces précautions, citons le renforcement des mesures de nettoyage, le développement du libre-service et l’augmentation de la distanciation sociale.

Les aéroports font ce qu’ils peuvent pour réduire le besoin de contacts entre les personnes. Par exemple, les passagers doivent utiliser des bornes d’enregistrement en libre-service et se faire prendre la température à l’aide de thermomètres sans contact. Les mesures générales comprennent également la nécessité de porter des masques à tout moment et de multiplier les postes de nettoyage des mains dans les aéroports.

Pour la liste complète des mesures visant à assurer la sécurité des vols sur les lignes intérieures et internationales, voir ci-dessous :

Attachez vos ceintures de sécurité ainsi que vos masques

La compagnie aérienne Swiss a récemment partagé une vidéo d’un de ses ingénieurs expliquant le système HEPA (High Efficiency Particulate Air). La plupart des avions modernes utilisent ces systèmes HEPA, qui sont les mêmes que ceux utilisés dans les salles d’opération. Ils sont extrêmement efficaces pour éliminer les agents pathogènes en suspension dans l’air.

Les passagers peuvent également être tenus de porter des gants ainsi qu’un masque pendant toute la durée du vol. Pour les vols long-courriers, les passagers doivent changer leur masque toutes les trois heures.

Mauvaise nouvelle pour ceux qui ne peuvent pas résister à des achats hors taxes à 30 000 pieds d’altitude. De nombreuses compagnies aériennes proposent des services réduits de vente au détail et de restauration pendant les vols. D’autres l’ont complètement arrêté afin de réduire le niveau d’interaction à bord. Les passagers sont également priés de rester assis pendant toute la durée du vol, sauf pour utiliser les toilettes. Celles-ci sont également désinfectées pendant les vols.

Certaines compagnies aériennes ont pris la décision de maximiser la distanciation sociale dans l’avion en laissant ouverts les deux autres sièges de la rangée. D’autres gardent le siège du milieu libre entre les passagers. Cependant, ce n’est pas le cas de toutes les compagnies aériennes.

Pour un compte rendu de première main de ce à quoi ressemble l’avenir du transport aérien pendant la pandémie COVID-19, lisez cette expérience de voyage de Paris à Toronto (EN UK).

A quoi ressemble l’avenir du transport aérien ?

Les experts de l’aviation considèrent la pandémie de Covid-19 comme l’événement le plus marquant depuis le début de l’industrie il y a un siècle. Inévitablement, les spéculations vont bon train sur les nouvelles mesures qui pourraient découler directement de cet événement mondial. Toutes sortes de théories circulent, certaines plus plausibles que d’autres.

Nous pourrions voir l’introduction de tunnels de désinfection comme ceux qui sont actuellement testés en Chine et qui nettoient chaque voyageur de la tête aux pieds. Les bagages pourraient également subir un nettoyage en profondeur tout aussi complet, à l’aide d’un brouillard désinfectant ou d’une lumière UV qui tue les bactéries.

Les compagnies aériennes demandent aux passagers de ne pas prendre l’avion s’ils n’étaient pas en au cours des sept derniers jours. Ils sont également tenus de faire prendre leur température avant de passer la sécurité et, dans certains cas, de faire prendre leur température une seconde fois avant de monter dans l’avion. Ces mesures sanitaires pourraient être étendues pour inclure des tests sanguins qui permettraient de savoir si un passager est porteur du virus bien qu’il ne présente aucun symptôme.

Des idées plus lointaines incluent la possibilité que le siège du milieu soit orienté vers l’arrière avec des écrans de protection entre les passagers. L’aéroport de Tokyo expérimente l’utilisation d’appareils de mobilité personnelle pour les passagers handicapés. Totalement autonomes, ces machines n’ont pas besoin d’être poussées par quelqu’un et voyagent sur un itinéraire préprogrammé.

D’autres scénarios du transport aérien

Pour nous aider à comprendre à quoi pourrait ressembler l’avenir du transport aérien, nous avons demandé à un groupe d’experts de nous faire part de leurs réflexions :

 » La pandémie accélère l’examen des raisons pour lesquelles nous voyageons. Au lieu d’espérer que les affaires reprennent leur cours normal ou d’attendre que les voyageurs réduisent leurs propres émissions de carbone, les compagnies aériennes devraient prendre l’initiative en réduisant leurs propres pratiques peu respectueuses de l’environnement « . Holly Friend, rédactrice au sein du cabinet de conseil en prospective stratégique, The Future Laboratory

 » Pendant un certain temps, vous aurez moins de services et moins de commodités. Cela pourrait durer au-delà de la pandémie. Je pense que la plupart d’entre eux reviendront, mais pas avant le retour des voyageurs de grande valeur. Si les compagnies aériennes se contentent d’offrir des tarifs bon marché, elles ne seront pas pressées de rétablir le service de boissons. Il est certain qu’il y a de plus en plus de libre-service ». Brian Sumers, rédacteur en chef de la rubrique Aviation d’affaires, Skift

 » De même que la sécurité est devenue un élément important du transport aérien au cours de ce siècle, la sécurité sanitaire entamera une nouvelle étape du processus « . Peter Harbison, président émérite, CAPA – Centre for Aviation

 » La santé et la sécurité ont toujours été une priorité pour le secteur des entreprises, mais elles seront certainement au centre des préoccupations à court terme. La durabilité est également une question qui va perdurer. Pour toutes ces raisons, les processus d’approbation des voyages seront plus longs et chaque voyage sera examiné en fonction de sa nécessité « . Hazel Dawson, directrice commerciale du consortium de voyages d’affaires Focus Travel Partnership

Alors voilà ! Un regard sur l’avenir à court terme du transport aérien et quelques réflexions sur à quoi pourrait ressembler les nouvelle normes et comment les compagnies aériennes pourraient répondre au monde post-pandémique.

Voici quelques inspirations pour le moment où nous pourrons revoir le monde :

Nos conseils de voyage sur les coronavirus sont mis à jour quotidiennement en fonction des changements apportés aux restrictions de voyage.

Questions sur les coronavirus pour les voyages : Les réponses à vos questions sur le COVID-19

Le guide ultime pour que faire en cas d’annulation de réservation d’hôtel

Le slow travel : La blogueuse de voyage Wandering Daughter partage ses conseils pour voyager slow (EN UK)

13 destinations de rêve : les endroits que nos voyageurs ont hâte de visiter (EN UK)

Skyscanner est le moteur de recherche de voyages du monde entier. Il vous aide à trouver des vols, des hôtels et des locations de voitures.