Le COVID-19 (coronavirus) est susceptible d’affecter vos plans de voyage. Où que vous alliez, vous trouverez les consignes les plus récentes ici.

Tous les articles

Transats vides, pas de files d’attente : comment voyage-t-on en 2020 ?

Voyager s’avère complexe en cette période. Toutefois, cela reste possible. Aussi, en parallèle de nos différents articles de conseil sur le voyage avec (ou malgré) le COVID-19, nous souhaitons continuer à vous inspirer. Dès lors que le monde s’ouvrira à nouveau à vous, vous serez prêt à partir.

Tout est un peu particulier en ce moment, le voyage n’échappe pas à la règle. Partir en voyage durant le coronavirus, c’est faire une excursion dans un univers qui nous est encore peu familier. On ne sait à quoi s’attendre. Oui bien sûr, la pandémie a impacté l’industrie du voyage entre restrictions, annulations de voyages et toutes ces incertitudes sur la manière de voyager en toute sécurité. Mais notre passion pour le voyage nous a tout de même incités à vous proposer cet article pour tirer le meilleur parti de cette situation difficile.

Nous avons échangé avec certains des plus grands voyageurs de Skyscanner qui nous ont livrés quelques avantages inattendus de voyager en cette période incertaine. Aussi, vous allez découvrir que voyager en 2020 n’est pas si désagréable*.

*Notez que malgré cet article aux notes positives, Skyscanner prend très au sérieux le COVID-19 et ses impacts sur le voyage et les acteurs de ce secteur. Aussi, soyez certain de voyager de manière responsable pour vous protéger, vous et les autres. Ainsi, nous travaillerons ensemble pour redonner vie au monde du voyage.

Éviter la foule devient simple

Bellagio - une destination de voyage durant le coronavirus

C’est l’un des plus grands avantages du voyage en période de pandémie. Le calme règne dans certaines villes habituellement noires de monde. Oubliez le coude à coude et les heures d’attente, vos destinations préférées sont aujourd’hui beaucoup plus accessibles.

« J’ai passé une semaine au lac de Côme en Italie, c’est l’un des séjours les plus relaxants que j’ai vécus. J’avais lu qu’il fallait réserver les billets de ferry, les restaurants, faire la queue, bref, planifier tous les détails. Mais la réalité fut bien différente. J’ai réussi à prendre un bateau en 10 minutes et j’ai choisi mes restaurants sans anticiper. Je pense que c’est une manière d’aborder le voyage autrement en vivant le moment présent. » — Lisa du service communication

Réaliser la photo Instagram parfaite est un jeu d’enfant

Couple assis à Prague, un voyage calme durant le coronavirus

Depuis l’avènement du smartphone, nous sommes tous devenus des photographes amateurs. Instagram est devenu notre galerie. Un problème s’est alors posé. Prendre un cliché d’un coucher de soleil ou d’une cathédrale est beaucoup moins artistique avec 150 personnes en arrière-plan. Lors d’un voyage durant le coronavirus, plus besoin d’attendre le bon moment pour faire une photo ou de faire des retouches, il n’y a plus que vous et le paysage.

« Mon mari et moi-même avions très envie de partir en vacances, nous avons décidé d’aller à Prague. C’est la troisième fois que je visitais cette ville. Cette fois, j’ai pu découvrir la ville sous un autre angle. Nous avons pu librement marcher sur le pont Charles et sur la place de la Vieille-Ville ». — Anastasija, service de satisfaction client

Plus besoin de se lever à 6 heures pour avoir un transat

Plage de la cote est de l'Afrique

Nous le savons tous, réserver un séjour à la plage durant les mois d’été impose de se lever à l’aube pour être certain d’avoir un transat face à la mer. À moins de se rendre aux Maldives sur une île privée, il est bien difficile de trouver un espace de plage qui n’est pas envahi par la foule. Cette année, nous avons entendu à maintes reprises que les plages étaient désertées par les touristes. Aussi, quelle que soit l’heure à laquelle vous vous promenez sur le rivage, vous trouverez l’endroit idéal pour bronzer.

« Les plages du Mozambique ont été désertées et les flamants roses ont retrouvé les eaux peu profondes des plages de Maputo. Tofo, Builene et Santa Maria, des lieux habituellement bondés, sont devenus des endroits propices à la détente où les gens viennent fuir la ville ou faire du télétravail. Vous pouvez trouver des maisons en bord de mer à prix réduit et vivre pleinement votre séjour sans subir l’agitation de touristes pressés ». — Kirsteen, service juridique

File d’attente : mais quelle file d’attente ?

Ce couple a choisi Paris comme destination de voyage durant le coronavirus

La grosse pomme, la ville éternelle, le grand brouillard, ces grandes villes proposent de grandes attractions avec des files d’attente proportionnelles. En tant normal, bénéficier d’une vue au sommet de l’Empire State Building se mérite, il faut compter une heure et demie d’attente. Vous souhaitez voir le Colisée ? Comptez deux heures de queue. Pire, la London Eye s’offre à vous au bout de deux heures et demie d’attente. Aujourd’hui, les files d’attente ont disparu. Si ça, ce n’est pas un avantage inattendu, nous ne savons pas ce que c’est. 

« J’ai passé quelques jours à Paris cet été. C’était à la fois magique et surréaliste de voir cette ville sans touristes. Le fait de pouvoir m’asseoir sur une chaise en terrasse ou de prendre place dans un bar de Saint-Germain ou de Montmartre entouré uniquement de locaux m’a fait me sentir moi-même parisien. Le métro était calme, il était simple de trouver une table dans les meilleurs restaurants et je n’ai pas eu besoin de réserver mes visites. Il est également étonnant de voir la manière dont certaines villes européennes gèrent la crise et comment l’industrie du tourisme réussit à protéger la santé des gens ». — Kim, rédacteur

Prendre l’avion est moins stressant

Personne dans un avion pour un voyage durant le coronavirus

Presque tous les voyageurs avec qui nous avons échangé sont d’accord sur le fait que voyager est devenu beaucoup moins stressant qu’ils ne l’imaginaient. Des avions vides, des embarquements rapides et une récupération des bagages qui l’est encore plus, nos voyageurs se sont sentis en sécurité et plutôt privilégiés.

« J’ai emmené mes deux jeunes fils en avion et nous avons profité de deux bonus auxquels nous ne nous attendions pas. D’une part, l’eau et les collations que nous avions l’habitude de payer nous ont été offertes. D’autre part, à l’arrivée, les voyageurs devaient rester assis jusqu’à ce qu’on les appelle. Je n’ai jamais connu un débarquement aussi rapide. C’est beaucoup moins stressant que de se hâter pour sortir de l’avion et récupérer ses bagages dès que la lumière de la ceinture s’éteint ». — Davina, responsable de l’apprentissage

« Si un aéroport calme offre une sensation pour le moins étrange, tout se passe extrêmement vite. Arrivé à Athènes, j’avais à peine passé le contrôle des passeports que ma valise m’attendait au carrousel. En quelques minutes j’étais déjà sous le soleil ». — Gavin, business analyst

Voyager est plus sécurisé qu’on ne l’imagine

Dîner à l'extérieur

Le monde est en alerte, il est naturel d’être vigilant, surtout si l’on voyage durant le coronavirus. Toutefois, ce qui ressort des commentaires de nos intrépides voyageurs, c’est que le monde du voyage et de l’hôtellerie met tout en œuvre pour que les voyageurs se sentent vraiment en sécurité.

« Nous revenons de 10 jours formidables en Turquie. Nous étions dans une ville côtière, nous avons donc passé la majeure partie de notre temps sur la plage ou dans la mer sans être en contact avec les autres. Tous les dîners étaient proposés en extérieur, nous nous sentions plus en sécurité que si nous avions dîné à la maison dans des espaces clos. Je me suis senti beaucoup plus reconnaissant, cela m’a fait réaliser à quel point nous avions pris les voyages pour acquis ». — Eileen, designer

S’évader est bon pour notre équilibre

Femme sur la cote

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que la plupart des personnes avec qui nous avons échangé se sentaient mieux après un break loin de la routine et surtout après avoir été enfermés entre 4 murs. Qu’ils soient partis deux semaines ou simplement quelques jours, les bénéfices sur leur humeur étaient palpables.

« J’avais besoin d’aller récupérer ma fille qui s’était absentée pour subir des soins. J’ai passé sept heures avec moi-même sur des routes désertées dans une belle voiture de location à travers la campagne. Ce n’était pas une longue pause, mais je me suis vraiment senti mieux mentalement ». —Andrew, développeur

« Désespéré de n’avoir pu aller nulle part, je suis parti pour un long week-end à Copenhague. J’étais tellement reconnaissant du simple fait de pouvoir voyager ». — Lloyd, ingénieur logiciel

On peut travailler de partout

Un workation est un type de voyage durant le coronavirus qui prend de l'essor

Si l’on parle d’horaires flexibles et de travail à domicile depuis quelque temps, peu de gens en avaient vraiment fait l’expérience avant le Covid-19. L’un des plus grands avantages de cette situation est de pouvoir travailler dans de nouveaux lieux et de passer du temps en famille. Qui n’a jamais rêvé de faire une pause déjeuner face à la mer ?

« Mon père prend peu de congés, nous n’avons donc jamais partagé de longues vacances en famille. À présent, depuis que nous faisons tous du télétravail, nous avons loué une maison pour un mois à Bodrum en Turquie (notre pays d’origine). Nous travaillons ensemble sur une terrasse face à la mer et nous faisons des pauses baignade. C’est très rafraîchissant de regarder passer les bateaux en passant un appel avec Zoom, de cuisiner de délicieux repas ensemble et de passer plus de temps en famille ». — Ezgi, développeur

On redécouvre notre environnement

Westminster, London

Voler n’est pas une option pour tous et, à ce titre, la pratique du staycation (les vacances à la maison) s’impose dans les esprits de ceux qui souhaitent s’évader après une journée de travail. Cette solution permet de faire vivre le tourisme local ainsi que l’hôtellerie, mais c’est aussi un choix écologique. Il devient plus facile de ne pas céder à l’appel de votre pays d’origine. Explorer votre environnement va devenir votre mantra en 2020.

« Cette année, pour mon anniversaire, j’avais prévu de dépenser de l’argent pour m’offrir des vacances de luxe à l’étranger, mais avec le Covid-19, ce n’était pas la solution la plus sécurisée. À la place, mon partenaire a réservé un staycation de luxe dans un hôtel de Londres. Nous sommes allés manger en ville et avons vécu un moment sans Covid. Le changement de décor a été très appréciable, je me suis sentie bien dans cette accueillante cité de l’amour ». — Tanya, content manager

Un voyage responsable durant le Covid-19

Famille portant un masque à l'aéroport

Il y a beaucoup d’avantages à un voyage durant le coronavirus. Toutefois, nous ne devons pas oublier que voyager aujourd’hui est une pratique différente. Certains sites ont même vu leur afflux touristique augmenter, c’est le cas de la Grande Muraille de Chine ou du mont Snowdon au Pays de Galles.

Éviter les lieux les plus fréquentés

L’avantage principal de la situation actuelle réside dans le fait que les touristes ont déserté les grandes villes habituellement bondées. Si vous avez le sentiment que votre destination va être très prisée, choisissez un autre lieu où vous pouvez échapper à la foule. Planifier à l’avance vous aidera à éviter les heures de pointe, une victoire pour vous, mais aussi pour ceux qui vivent et travaillent dans la ville que vous souhaitez visiter.

Munissez-vous d’un pack sanitaire : masques et gel désinfectant

Les masques et le gel hydroalcoolique sont des accessoires à ajouter dans votre valise selon le voyage que vous envisagez de faire. Assurez-vous d’emporter assez de masques et de bien vous laver les mains dès lors que vous en avez l’occasion. Lorsque cela n’est pas possible, utilisez un petit flacon de gel que vous emporterez partout dans votre sac. Certaines destinations imposent le masque, même en extérieur, en avoir toujours un sous la main vous évitera une amende.

Éviter les contacts physiques

De nombreuses entreprises mettent en avant le paiement par carte pour éviter au maximum le contact. Prévenez votre banque avant de partir et adaptez votre plafond de paiements pour ne pas vous retrouver démuni au moment d’acheter vos souvenirs. Cette année, les masques design sont les nouveaux magnets.

On ne voyage pas cette année comme avant, mais il y a malgré tous des avantages. Si vous vous sentez prêt, le monde vous attend.

Découvrez où vous pouvez voyager

Vous ne savez pas où partir ? Nous avons déployé une nouvelle fonctionnalité qui vous permet de découvrir quelles parties du monde s’ouvrent à vous. Vous pouvez même définir des alertes pour vos locations de rêve qui n’accueillent à ce jour pas de touristes. Aussi, vous serez le premier informé dès que la situation évoluera.

Questions fréquentes des voyageurs sur les voyages durant le coronavirus

Quelles précautions dois-je prendre si je voyage durant le coronavirus ?

Il existe différentes manières de réduire le risque d’exposition au virus durant votre voyage. Portez un masque, lavez-vous les mains régulièrement, ayez toujours avec vous du gel hydroalcoolique et respectez les distances sociales. Vous pouvez consulter les recommandations complètes de l’OMS ici.

Est-il recommandé de prendre l’avion durant l’épidémie ?

Chaque gouvernement a mis en place des mesures et conseils, nous vous recommandons de vérifier les dernières décisions prises, celles-ci évoluant au fil des actualités.

Envie d’aller plus loin ?

Découvrez d’autres articles pour bien voyager durant le coronavirus avec Skyscanner.