Tous les articles

5 méthodes contre les intoxications alimentaires à l’étranger

Découvrez 5 méthodes pour éviter les intoxications alimentaires lors de votre prochain voyage

Ce n’est jamais agréable d’être victime d’une intoxication alimentaire, et encore moins à l’étranger. Vous préférez sans doute visiter des musées ou de majestueuses cascades plutôt que de rester des journées durant au cabinet d’aisance ou dans le pire des cas, à l’hôpital… Un voyageur averti en vaut deux. Si le risque zéro n’existe pas, découvrez comment survient une intoxication alimentaire, quelles sont les conséquences, ainsi que 5 méthodes pour limiter au maximum le risque d’en attraper une lors de votre prochain voyage.

Comment survient une intoxication alimentaire ?

La plupart des intoxications alimentaires surviennent suite à l’ingestion de plats contenant des organismes pathogènes ou des toxines. Il est également possible d’être victime d’une intoxication alimentaire suite à l’ingestion d’eau contaminée ou de plats que vous n’avez pas l’habitude de manger dans votre pays d’origine.

Quel est le risque d’attraper une intoxication alimentaire ?

En moyenne, la moitié des voyageurs attraperaient la turista (diarrhée du voyageur) lors d’un voyage à l’étranger. Le risque d’être victime d’une intoxication alimentaire lors d’un voyage est plutôt élevé, même si le risque diffère d’un pays à l’autre et en fonction de votre régime alimentaire. Vous avez beaucoup plus de risques d’attraper une turista si vous partez en Inde que si vous partez dans un pays d’Europe de l’Ouest. Vous avez plus de risque d’attraper une turista si vous mangez de la nourriture de rue que si vous mangez dans des restaurants internationaux haut de gamme.

 

Etale de nourriture de rue en Asie

Quelles sont les conséquences d’une intoxication alimentaire ?

Les intoxications alimentaires provoquent généralement une turista. Si cette maladie est traitée correctement, elle n’est généralement pas dangereuse, mais s’avère néanmoins « chiante » : durant 1 à 5 jours, vous irez régulièrement visiter les latrines locales…

La turista peut évoluer vers des formes plus problématiques. Ainsi, selon le site e-sante.fr, 40% des turistas nécessitent de modifier l’itinéraire de voyage en cours de route, 20 à 30% de rester au lit pendant quelques jours. 10% des turistas durent plus d’une semaine, et 2% évoluent vers des formes plus dangereuses et peuvent nécessiter une hospitalisation, voire un rapatriement…

 

Maladie

 

Dites non à la turista

Voici cinq trucs pour éviter les intoxications alimentaires lors de votre prochain voyage.

1. Ne buvez pas de l’eau du robinet

Si l’eau du robinet est généralement potable en France, dans la majorité des pays dans le monde, elle ne l’est pas. En voyage, partez du principe qu’elle ne l’est pas. Ne buvez JAMAIS d’eau du robinet sauf si vous êtes certain à 100% qu’elle est potable. Ne buvez que des boissons embouteillées ET SCELLEES. Ne buvez jamais de boisson qui n’est pas encapsulée. Évitez les glaçons.

Si vous n’avez pas accès à de l’eau du robinet, faites bouillir l’eau pendant au moins une dizaine de minutes. Cela éliminera les éventuelles bactéries qui s’y trouvent et rendra l’eau potable. Si vous n’avez ni accès à de l’eau en bouteille ni à une bouilloire (ex : trekking dans la jungle), des comprimés de micropur permettent de rendre potable n’importe quel type d’eau.

 

Femme en train de boire de l'eau en bouteille

 

En voyage, privilégiez l’eau en bouteille

2. Évitez les aliments crus

Si la chaîne du froid est généralement respectée dans les pays riches, la conservation des aliments peut être plus aléatoire dans les pays émergents. A titre personnel, j’ai déjà vu de la viande stockée à l’air libre par 35°C au Vietnam ou du poisson dans un marché en Thaïlande qui ne sentait pas la rose… Pour limiter le risque d’intoxication alimentaire, oubliez les sushis ou les crudités, et ne mangez que des produits cuits. Même si une viande a été conservée dans de mauvaises conditions, manger une brochette cuite et recuite pendant de longues minutes au barbecue limite les risques…

 

Brochettes de viande

 

Les plats cuits sont moins risqués que les produits crus

3. Consommez la nourriture épicée avec modération

Lors d’un voyage à l’étranger, il faut un certain temps pour que votre corps s’habitue au changement de climat, de nourriture, etc. Même si voyager est l’occasion de faire des découvertes culinaires intéressantes, consommez les produits exotiques ou épicés avec grande modération le temps que votre estomac s’habitue à votre nouveau régime alimentaire.

4. Choisissez les restaurants avec soin

Si votre estomac est fragile, évitez de manger de la nourriture de rue et privilégiez les chaînes de restaurants internationaux même si cela est moins exotique.

Si vous avez l’ « âme d’aventurier » et souhaitez manger de la nourriture de rue, il existe une technique simple pour savoir quels restaurants éviter et quels restaurants où manger : choisissez un restaurant bondé de locaux. Si les locaux mangent dans tel restaurant et pas dans un autre, c’est que la nourriture est délicieuse et de bonne qualité.

5. Lavez-vous les mains

Les mains sont l’une des parties de votre corps qui contient le plus de bactéries, car elles touchent tout : les poignées des portes, la barre en métal dans les transports en commun, des pièces et des billets… Pour cette raison, lavez-vous systématiquement les mains avec du savon après être allé aux toilettes et avant chaque repas – de préférence en utilisant de l’eau en bouteille pour être sûr de vous laver les mains avec de l’eau propre. Si vous n’avez pas accès à de l’eau embouteillée, des lingettes ou un petit flacon de gel hydroalcoolique feront l’affaire.

 

Se laver les mains

Enfin, dernier conseil pour finir : si vous avez un système digestif fragile, n’hésitez pas à consommer des probiotiques de type Bion pour améliorer votre confort intestinal et limiter le risque de tomber malade.

Envie de voyage ? Skyscanner a été élu meilleur comparateur de vols de l’année. Skyscanner vous aide à trouver des vols, des chambres d’hôtel et des voitures de location au meilleur prix.

Carte